Traiter la coccidiose chez la poule

La coccidiose fait partie des maladies les plus communes chez les poules. Savoir comment la diagnostiquer et comment la traiter est important pour tout éleveur de poules de basse-cour.

Illustration : "Traiter la coccidiose chez la poule"

La coccidiose est fréquente chez de nombreux animaux, mais elle est toujours spécifique à une espèce. Cela signifie que si vous avez un chien, un chat ou une vache atteinte de coccidiose, votre animal n'infectera pas vos poules et des poules contaminées ne transmettront pas la maladie à d’autres animaux. Cependant, la coccidiose aviaire ne fait pas de distinction entre les espèces. Les oiseaux de la basse-cour que sont les canards, les dindes et les oies peuvent tous transmettre la maladie aux poules.

La coccidiose peut être mortelle pour vos poules, mais la bonne nouvelle est qu'avec un diagnostic précoce, elle peut être traitée facilement et efficacement.

La coccidiose chez la poule

La coccidiose est une maladie intestinale qui touche généralement les poules jeunes. Elle est causée par des parasites microscopiques (protozoaires) appelés les coccidies. Ils se fixent à la paroi intestinale et endommagent le tissu de l'intestin, provoquant des saignements (qui peuvent être visibles dans les excréments), empêchent la poule d'absorber les nutriments et créent un environnement dans lequel les bactéries peuvent se développer.

En privant la poule de nombreux minéraux, la coccidiose peut aussi mettre à mal la structure osseuse du gallinacé. Les jeunes poules (moins de six mois) sont plus exposées, car elles n'ont pas encore eu le temps de développer leur immunité naturelle, mais les oiseaux adultes peuvent également être touchés.

Toutes les poules sont porteuses de coccidies dans leurs intestins, mais seuls certains développeront la maladie (Eimeria acervulina, Eimeria maxim et Eimeria tenella). La coccidiose commence par un oocyste (un œuf microscopique contenant plusieurs protozoaires) qui est passé dans les fientes d'une poule.

Si « l’œuf » s’ouvre, il libère des coccidies qui peuvent parasiter l’intestin des poules. Un oocyste peut rester dormant dans le sol jusqu'à un an et ne devient infectieux (en s’ouvrant) que s'il a la possibilité de rester plusieurs jours dans des conditions humides et douces, par exemple dans et autour des abreuvoirs et des mangeoires qui n'ont pas été correctement nettoyées.

Les symptômes de la coccidiose

Le symptôme le plus courant que vous pourriez remarquer est la présence de sang ou de mucus dans les fientes. Cependant, ne confondez pas cela avec les fientes cæcales (chargées en calcium) que les poules peuvent aussi faire naturellement et qui sont également de couleur marron/rouge. Bien que vous puissiez deviner si les excréments de votre poule indiquent ou non une coccidiose, seul votre vétérinaire peut vous en donner la certitude en effectuant une analyse sur des échantillons.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La présence de sang dans les fientes peut aussi être le symptôme d’une autre maladie. Afin d’être plus éclairé, vérifiez que vos poules ne présentent pas d’autres symptômes de la coccidiose :

  • Un état apathique, des poules souvent couchées qui ne bougent pas beaucoup.
  • Une perte d'appétit.
  • Perte de poids.
  • Crête et peau pâles.
  • Des poules qui se serrent les unes contre les autres comme s'il faisait froid.
  • Des poussins qui ne grandissent pas.
  • Baisse significative ou arrêt total de la ponte.
  • Diarrhée.

Notez que la plupart de ces symptômes sont communs à d'autres maladies, seul un vétérinaire vous permettra de savoir avec certitude que vous avez affaire à un cas de coccidiose. Plusieurs de ces symptômes réunis doivent vous alerter et nécessitent une consultation, la coccidiose est très contagieuse.

Les traitements

Vaccin

La plupart des éleveurs le font aux poussins du jour. Si vos poules sont vaccinées, vous pouvez être tranquille, si des parasites se développent dans l’intestin de vos poules, ce ne seront pas des coccidies. Il est très important de savoir si une poule est vaccinée avant de l’adopter. D’une part, pour son bien, mais aussi pour ne pas traiter votre poule contre la coccidiose en cas de présence de symptômes indiquant la présence de parasites. Car les autres traitements possibles contre la coccidiose rendront le vaccin inefficace. De fait, votre poule risque de « vraiment » contracter la coccidiose à l’avenir.

Les traitements chimiques

Il s’agit d’antibiotiques anticoccidiens, ils doivent être prescrits par un vétérinaire après diagnostic. On distingue les Sulfonamides, les Ionophores (Monensin, toltrazuril, Baycox) et les dérivés hétérocycliques comme le Clazuril ou le Toltrazuril.

Ce sont tous des traitements liquides à ajouter dans l’eau de boisson.

A lire aussi : Faire face à la mort d'une poule

Vinaigre de cidre et huile de pépin de courge : le traitement naturel

Ce traitement est plus efficace au début de l’infection intestinale. Il peut aussi être fait en prévention de la coccidiose, sous forme de cure antiparasite deux fois par an. Il est très important de ne pas le faire si vos poules sont vaccinées, car cela détruirait les agents protecteurs.

Pour traiter vos poules, ajoutez d’abord du vinaigre de cidre bio non pasteurisé à l’eau de vos poules (une cuillère à soupe de vinaigre pour 1 litre d’eau pendant 7 jours). L’acide acétique présent dans le vinaigre va désinfecter l’intestin et détruire les coccidies parasites. À l’issue de ces 7 jours, donnez à vos poules une cuillère à café par jour d’huile de pépin de courge, pendant 15 jours. Soit dans l’eau de boisson soit directement. L’huile permettra d’aider à la cicatrisation des parois intestinales, abimées par les coccidies et par le vinaigre.

8 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 29/06/21

    on peut remplacer l'huile de pépin de courge par autre chose ? car dans les épiceries proches ils en ont pas.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/07/21

    Bonjour,
    nous avons 2 problèmes:
    1.Le poullaier est envahie de poux rouge. Chalumeau, huile essentielle. Pas efficace. en plus, les 3 poules sont mortes en 1 semaines.
    2.On suspecte la coccidiose qui a provoqué leur mort.
    Comment désinfecter la terre des poux rouges et des oeufs ?
    Comment désinfecter la terre pour la coccidiose ?
    Merci à vous,
    Martine

      Répondre (3)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 23/07/21

    Pétrole désodorisé et cendre de bois bien sèche ensuite mais il faut renouveler et être patient... mais c'est efficace

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 23/07/21

    pour les poux rouges seulement... le commentaire précédent.
    La terre de diatomée est très efficace également mais il la faut bien sèche. Tous les autres produits vendus dans le commerce sont chers et inefficaces.
    Bon courage, c'est long et fastidieux de se débarrasser de ces saloperies.
    Un conseil quand vous achetez vos poules, vérifier qu'elles aient bien la crête rouge et qu'elles ne s'épouillent pas en permanence... Pour ma part j'ai achetée 2 poules en jardinerie mais j'ai également acheté les poux avec ...

      Répondre   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 03/01/22

    Bonjour moi pour les poux j ai eliminé tout le bois et je l ai bruler depuis plus rien sans ca meme avec produit feu etc ca reviens

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 05/02/22

    Bonjour, contre les poux rouges, nettoyer le poulailler et brûler au chalumeau 1 fois. Ensuite, changer régulièrement le paillage , une fois par semaine par ex, et saupoudrer de terre de diatomée. C’est radical! Vous n’aurez plus jamais de poux rouges.

      Répondre (1)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 31/03/22

    Bonjour, je viens de lire les posts précédents. Pour les poux des poules, j'ai eu une infestation pendant près de 2ans et ai tout essayé en matière de produits naturels vendus sur le marché. Rien n'y a fait jusqu'au jour où j'ai utilisé de la chaux vive. Mon poulailler est en bois, la chaux vive bouche les porosités du bois dans lesquelles les poux nichent et pondent. Ils sont inaccessibles que ce soit au chalumeau ou aux divers produits. On trouve de la chaux vive dans les jardineries. C'est souvent du granulé, je n'ai pas trouvé en poudre. En verser dans un récipient (pas en plastique, il fondrait) avec de l'eau laisser quelques instants faiblir l'ébullition, bien remuer, (vous pouvez le tamiser, pour enlever les granulés restants) et passer le liquide dans votre poulailler avec une brosse ou un gros pinceau. Utilisez des gants.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/04/22

    Bonjour
    Toutes ses méthodes contre les poux rouge je les ai testé et j'avais jamais réussi à m'en débarrasser. Jusqu'au jour où j'ai décidé de fabriquer un poulailler totalement démontable et dont les perchoire et pondoirs sont mis sur des cornières sur lesquelles je dépose une bonne quantité d huile (n'importe laquelle et de préférence la moins cher). J'en met également sur les parois et un peu partout. Cela fait un an et demi que j'ai enfin la paix avec les poux rouge !
    Malheureusement maintenant je dois traiter pour la coccidiose, je le faisais déjà mais utiliser du vinaigre blanc donc sûrement moins bien que le vinaigre de cidre. Je met également de l aile dans la pain mouillé que je leur fais mais faut il que toutes les poules en mangent....bref maintenant je vais tester le vinaigre de cidre et l huile de pépins de courge ensuite.

      Répondre   Signaler


  • Image de profil