Entretenir un poulailler

Illustration : "Entretenir un poulailler"

Un bon entretien du poulailler est essentiel pour la santé de vos poules. Garder le poulailler propre et sain permet d’éviter la plupart des maladies qui touchent les poules, d’empêcher la prolifération des bactéries et des acariens, mais aussi d’éviter les mauvaises odeurs qui peuvent émaner du poulailler. Il existe un certain nombre de techniques pour faciliter l’entretien du poulailler et faire en sorte que le nettoyage ne prenne pas trop de temps. Suivez le guide.

Pour entretenir correctement son poulailler, il faut tout d’abord veiller à ce que tous les éléments qui le composent soient en bon état. Une mangeoire solide et bien conçue vous évitera du gaspillage et plus de nettoyage. Un abreuvoir sans fuite et rempli à bonne hauteur peut aussi être bénéfique et surtout limiter l’humidité, qui est l’ennemi numéro un dans le poulailler. Vérifiez également que votre poulailler est bien isolé et que le toit est bien étanche. Tous ces petits gestes garderont vos poules à l’abri des champignons et moisissures, responsables de nombreuses maladies.

À quelle fréquence nettoyer le poulailler ?

Il est important de nettoyer les éléments du poulailler deux fois par semaine. Vérifier que l’abreuvoir et la mangeoire ne contiennent pas de saleté et que le perchoir n’est pas couvert de fientes. Apporter aussi un soin particulier aux nichoirs et pondoirs, il arrive que des poules aiment bien y dormir. Cela ne devrait pas être très difficile puisque vous pouvez voir leur état lors de la collecte quotidienne des œufs.

En ce qui concerne la litière des poules, la fréquence du nettoyage peut dépendre de la technique et de la litière que vous avez choisies (litière profonde, foin, chanvre, copeaux de bois). Quoi qu’il en soit, la litière des poules doit être renouvelée ou changer totalement une fois par semaine.

Faites aussi deux nettoyages complets du poulailler chaque année, pour vous débarrasser de toutes les bactéries, des acariens et autres parasites qui pourraient avoir élu domicile dans l’abri de vos poules. Un grand nettoyage de printemps et un autre au début de l’automne afin d’avoir un poulailler sain pour l’hiver, lorsque les poules y passeront plus de temps.

Comment nettoyer un poulailler en profondeur ?

  • Pelletez et grattez tout le fumier, la terre, les copeaux, les toiles d'araignée ou les plumes qui se sont accumulées. Utilisez une binette de jardin ou une pelle carrée pour gratter le sol, la fiente de poule séchée peut être dure comme du ciment ;
  • Prenez un tuyau d'arrosage ou seau d’eau, arrosez bien les murs, le sol, les perchoirs et les nichoirs pour enlever la poussière fine et ramollir le fumier ou la saleté encore collée ;
  • Effectuez un dernier balayage ou raclage de toute la saleté restante et ramollie, puis laissez l'eau s'écouler ou balayez-la par la porte ;
  • Mélangez en parts égales du vinaigre blanc et de l'eau dans un seau ou utilisez un spray rempli de vinaigre droit sur votre sol mouillé. Prenez votre balai ou une brosse pour frotter vigoureusement le tout en veillant à répartir la solution de vinaigre aussi complètement que possible ;
  • Rincez à nouveau ;
  • Laissez le poulailler sécher à l'air ;
  • Remettez une nouvelle couche de litière toute propre.

Les astuces pour entretenir facilement son poulailler

Avoir un poulailler en plastique

Le poulailler en plastique est très facile à entretenir. Le plus souvent mobile et prévu pour 2 à 4 poules, il est entièrement démontable sans trop d’efforts. C’est un poulailler qui est donc facile à nettoyer et à faire sécher au soleil rapidement. De plus, le plastique est une matière non poreuse, adieu les soucis d’infiltration ou d’humidité dans le poulailler.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Mettre du sable ou de la terre de diatomée sous la litière

Cette astuce à plusieurs vertus, la première est d’éviter que les fientes ne se collent au sol, ce qui rend le nettoyage du poulailler beaucoup moins fastidieux. Le sable a des capacités absorbantes et la terre de diatomée est un bon antiparasite. De plus, ces deux composants empêcheront les acariens comme les poux rouges de venir grimper sur vos poules. Le sable, comme la terre de diatomée a des grains extrêmement fins et saillants sur lesquels il est très difficile de se déplacer pour les acariens qui peuvent même se couper à leur contact.

Installer une planche amovible sous le perchoir

C’est lorsqu’elles dorment que les poules font le plus leurs besoins, de sorte qu'un grand nombre d'excréments vous attendent généralement le matin au pied du perchoir. Réduisez votre travail du matin en plaçant une planche amovible sous ce même perchoir. Ce peut être un morceau de plastique ou une planche en bois qui peut facilement être installé dans votre poulailler sans nuire à la stabilité du perchoir. Certains éleveurs de poules peuvent également construire leur poulailler avec des bacs de récupération, des boîtes en bois sous le perchoir pour faciliter le nettoyage.

Vous pourrez ensuite racler toutes les fientes à l’aide d’un couteau ou d’une spatule, et composter le fumier des poules qui est un très bon engrais naturel pour votre jardin.

Les tapis en chanvre

Vous pouvez les utiliser comme une litière classique ou les placer sous la litière des poules. Le tapis en chanvre est absorbant, antiparasite, respirant et peut directement être mis dans le compost. Ces tapis facilitent grandement l’entretien du poulailler, il suffit de les retirer quand ils sont trop souillés, le sol en dessous restera intact. Ils sont en plus très doux pour les pattes de vos poules. Seul bémol, ils sont un peu chers pour être utilisés comme litière principale.

La méthode de la bâche sous la litière

Posez une bâche sur le sol du poulailler et recouvrez-la de paille ou de copeaux de bois. Lorsque la litière doit être changée, pliez la bâche et jetez le fumier et la paille directement dans le tas de compost. Il ne reste plus qu’à laver la bâche sous pression et la désinfecter avec du vinaigre ou autre avant de la remettre dans le poulailler. Avec cette technique, le nettoyage hebdomadaire du poulailler est réglé en un rien de temps.

A lire aussi : Choisir un poulailler XXL pour 10, 11 ou 12 poules

La méthode de la litière profonde

C’est une technique utilisée par les éleveurs industriels. Elle consiste à placer une couche de copeaux de bois, souvent de pin pour ses vertus absorbantes, sur laquelle on ajoute du foin ou de la paille abondamment. Ajoutez ensuite un peu de paille sur les endroits humides ou très souillés du poulailler, retournez le foin régulièrement. Le sol du poulailler devient pratiquement du compost.

La litière profonde est réputée sans odeur et sans effet sur la santé des poules, certains vont jusqu’à dire que le « compost » du sol a des effets probiotiques sur les poules. Cependant, cette méthode est plus pratique qu’hygiénique. En effet, la litière profonde ne nécessite que deux renouvèlements complets par an. Il est utile de rappeler que les éleveurs professionnels qui pratiquent cette méthode le font sur un plancher spécialement conçu, avec du caillebotis et des bacs de récupération de l’humidité.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !
  • Image de profil