Choisir une couveuse automatique

Illustration : "Choisir une couveuse automatique"

Si vous avez intégré un coq dans votre poulailler, il y a de grandes chances que vous vouliez voir éclore des poussins. Mais beaucoup de poules ont perdu leur instinct maternel, il est alors essentiel de se doter d’une couveuse d’œuf pour remplacer la poule pendant la période d’incubation. Il existe de nombreux incubateurs d’œufs sur le marché, chacun ayant des caractéristiques uniques. Suivez le guide pour faire le bon choix.

Dans la nature, une poule va réunir les œufs qu’elle a pondus pendant une dizaine de jours et qu’elle sait fécondés pour les couver soigneusement pendant les 21 jours d’incubation, jusqu'à la naissance des poussins. Une couveuse d’œuf ou un incubateur va se substituer à la poule pour cette tâche ô combien importante ! On distingue trois types de couveuses d’œufs :

La couveuse manuelle : ces incubateurs de base sont bon marché, faciles à utiliser et fonctionnent généralement assez bien pour les œufs de toutes les volailles, mais aussi de certains reptiles. Ils sont équipés d'une résistance et parfois d'un ventilateur, d’un réservoir d'eau et d'une plate-forme sur laquelle les œufs peuvent se reposer. Pour retourner les œufs, il faudra le faire vous-même et les modèles de couveuse à air fixe peuvent avoir des problèmes de variation de température, ce qui peut affecter l'éclosion.

La couveuse semi-automatique : Elle dispose des mêmes caractéristiques qu’une couveuse manuelle plus quelques réglages qui peuvent être automatisés (température, humidité…) en fonction de la période d’incubation. Pour les œufs, une molette vous permet de les tourner quand c’est nécessaire sans avoir à ouvrir la couveuse.

La couveuse automatique : Comme son nom l’indique, la couveuse automatique fait tout toute seule. Vous n’avez qu’à définir les paramètres spécifiques à la race des œufs au début de l’incubation et 21 jours plus tard, des petites boules de plumes sortiront de leur coquille.

Les raisons d’opter pour une couveuse automatique

Libérer la poule de la couvaison

Une couveuse automatique est essentielle si votre poule fait partie d’une race qui ne couve pas ou très peu, mais pas seulement. À l’inverse, une poule dont l’instinct de couvaison est très important peut passer l’intégralité de son temps sur les œufs et en oublier presque de boire et de s’alimenter.

Vous pouvez aussi vouloir libérer votre poule de cette tâche, ou constater que votre poulailler est trop peuplé pour que la poule couve dans de bonnes conditions. Enfin, si vous voulez avoir la certitude que les conditions optimales sont réunies pour que les œufs fécondés finissent bien par éclore, la couveuse automatique est le meilleur moyen.

La gestion de la température et du taux d’humidité

Ils doivent être constants et toute variation au mauvais moment, en particulier une température élevée et une faible humidité, peut potentiellement provoquer la mort des embryons présents dans les œufs. Si vous pouvez vous le permettre, procurez-vous un incubateur qui le fait pour vous.

S'assurer que les niveaux de température et d'humidité sont corrects est tellement essentiel pour une éclosion réussie que l'achat d'une couveuse manuelle peut être plus coûteux à long terme et est certainement plus stressant que l’achat d’une couveuse automatique.

Tourner les œufs

Si vous avez déjà eu l'occasion d'observer une poule qui couve, vous avez surement remarqué que de temps en temps, elle roule ses œufs. Instinctivement, elle sait que les déplacer empêche l'embryon de coller à la coquille, ce qui peut faire échouer l'éclosion.

En couveuse, les œufs de poule doivent être retournés de la même manière, 4 fois par jour à intervalle régulier et 24 heures sur 24 pendant les 19 premiers jours d'incubation. Vous n’avez peut-être pas envie de vous lever au milieu de la nuit pour les retourner et il est très facile d’oublier. Êtes-vous suffisamment organisé pour garder une trace de la dernière fois qu'ils ont été tournés ? Vous souviendrez-vous d’arrêter de tourner trois jours avant l'éclosion ? Ou voulez-vous un incubateur qui fait tout pour vous ?

Transformer la couveuse en éclosoir

Lorsque vous faites éclore des œufs de poule après les 21 jours d’incubation, il faut changer les paramètres de la couveuse. Il est essentiel de ne pas soulever le couvercle de la couveuse dans les derniers jours d'incubation et pendant l'éclosion, il est donc important de pouvoir voir clairement sans déranger tout en mettant en place les conditions d’une éclosion parfaite.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les couveuses automatiques disposent d’un mode «éclosoir». C’est idéal, car les poussins ont d’abord besoin d’humidité pour que la membrane de l’œuf ne sèche pas pendant l’éclosion, puis d’une chute de l’humidité sans chute de la température pendant leurs 24 premières heures de vie.

Réussir une incubation artificielle

La sélection des œufs

Une fois que vous avez intégré un coq dans le poulailler et que vous avez pu constater des rapports avec les poules, ramassez les œufs 2 à 3 fois par jour, surtout par temps chaud, afin qu'ils soient conservés à une température et une humidité optimale. Stockez-les toujours avec une extrémité vers le bas et n'oubliez pas de les retourner quotidiennement. La durée maximale de conservation des œufs avant incubation est d'environ 7 jours. Chaque jour qui suit diminue la probabilité d'une éclosion réussie.

Il est aussi possible de commander des œufs fécondés. Dans ce cas, ils devront être mis de côté pendant 24 heures pour permettre au contenu de se remettre en place. Le taux d'éclosion des œufs expédiés est souvent inférieur à celui des œufs fécondés à la maison. Le vendeur n’est pas forcément responsable, en effet, les conditions de transport peuvent nuire aux embryons.

Si vous avez adopté plusieurs espèces de volailles, ne mélangez pas les œufs. Une poule, un canard ou une caille ne peuvent pas être incubés ensemble. Chaque espèce a des exigences différentes en matière de conditions et de temps d'éclosion, il y a même des variations en fonction des races de poules.

Pour être sûr que vos œufs sont fécondés, il faudra «mirer les œufs». Pour ce faire, il existe des mire-œufs, une sorte de lampe de poche dont la lumière ne chauffe pas pour éviter toute altération du bon développement de l’embryon. Vous devez voir une petite tache noire et le développement de vaisseaux sanguins en transparence, c’est pour cela qu’il faut attendre quelques jours pour avoir des certitudes. Voici un tutoriel pour mirer les œufs de poule.

Une autre technique consiste à ouvrir quelques œufs avant de sélectionner les œufs choisis. Dans un œuf fécondé, la petite zone circulaire blanchâtre qui est rattachée au jaune d'œuf doit abriter un petit trait rouge. Si vous avez juste une petite tache blanche, il n'est pas fertile.

A lire aussi : Choisir un poulailler XXL pour 10, 11 ou 12 poules

Assurez-vous d'avoir tout ce dont vous avez besoin avant de commencer l’incubation

  • Une couveuse fiable. Assurez-vous qu'elle fonctionne comme il se doit, il est important d'essayer de régler l'humidité et la température avant de mettre les œufs.
  • De l’eau pour alimenter les bacs de la couveuse. Cela se fait généralement tous les deux jours, en fonction de votre taux d'humidité.
  • Un thermomètre et un hygromètre supplémentaires. Ils ne sont pas forcément nécessaires durant l’incubation, mais utiles pour s'assurer que votre température et votre humidité sont correctes, conformes à ce qui est affiché sur l’écran de la couveuse.
  • Un endroit sûr et sécurisé pour placer la couveuse pendant les 3 prochaines semaines. Elle doit être placée dans un endroit où la température est assez constante, loin des fenêtres, afin que le soleil ne puisse pas surchauffer la couveuse.
  • Un tourneur d'œufs. À moins d’avoir une couveuse automatique ou de les tourner à la main, ce qui prend du temps et doit être fait 4 fois par jour.
  • Dispositif de mirage. Il peut être tentant d’utiliser une lampe de poche ou de ne pas mirer les œufs, mais un vrai mire œuf apporte plus de garanties sans nuire à un potentiel embryon.
  • Installez la couveuse et faites-la fonctionner pendant 24 heures environ. Cela vous donne le temps de régler la température et l'humidité au niveau recommandé dans les instructions.

Vérifier le bon fonctionnement de la couveuse

Il est important de venir voir si tout va bien de temps en temps, car de petites variations peuvent faire échouer l’incubation. Dans le cas d’une panne d’électricité, si les plombs ont sauté, n’oubliez de venir voir votre couveuse pour être sûr qu’elle est toujours bien réglée et qu’elle ne s’est pas arrêtée trop longtemps.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !