La reproduction chez la poule

Illustration : "La reproduction chez la poule"

Si vous envisagez d'augmenter le nombre de poules dans votre poulailler, l'une des façons les plus gratifiantes de le faire est d'utiliser un coq pour féconder les œufs de vos propres poules afin de les faire éclore et d’avoir de petits poussins. Pour ce faire, il y a certaines choses à savoir, dont le fonctionnement de la reproduction chez la poule.

Comment la poule et le coq se reproduisent-ils ?

Comme la plupart des espèces d'oiseaux, la poule pond des œufs : elle est ovipare.

Les coqs et les poules n'ont pas d'organes génitaux externes. Au lieu de cela, les deux partenaires procréent en utilisant un orifice externe appelé cloaque. Lorsque les cloaques se touchent, les spermatozoïdes du mâle sont déposés à l’entrée de l'appareil génital de la poule, sans pénétration. Les spermatozoïdes du coq vont ensuite descendre le long du conduit reproducteur de la poule appelé oviducte, pour rejoindre l’ovule.

Vient ensuite la fécondation en elle-même, les deux cellules sexuelles vont s’unir pour en créer une nouvelle : la cellule œuf. Cette nouvelle cellule va devenir un embryon qui va être recouvert d’une coquille et être pondu comme l’est un œuf non fécondé. Un œuf fécondé éclot au bout de 21 jours de couvaison (par la poule) ou d’incubation (en couveuse électrique).

La poule et le coq utilisent également leur cloaque pour déféquer. Mais ne vous inquiétez pas, les œufs de poule ne se couvrent pas d'excréments en sortant. Lorsqu'une poule pond un œuf, son utérus se retourne, si bien que l'œuf ne touche jamais la matière fécale.

Un œuf fécondé peut être conservé avant d’être couvé

C’est une bonne chose à savoir, notamment si vos poules ne sont pas couveuses.

Si les œufs sont stockés avant l'incubation, ils doivent cependant être conservés dans un endroit frais, à l'abri de la lumière du soleil et des sources de chaleur. Un garage ou un garde-manger est souvent la meilleure option. Ils doivent être conservés avec une pointe en haut et tournés à 90 degrés deux fois par jour. Le plus simple est de placer les œufs dans une boite à œufs classique tournée délicatement d’un côté le matin et de l'autre côté le soir. Les œufs peuvent être stockés pendant une semaine sans problème à l'éclosion.

Les poules peuvent avoir des jumeaux

Les poussins jumeaux peuvent arriver lorsque l'ovaire libère deux jaunes en même temps. Les jaunes sont acheminés ensemble dans l'oviducte de la poule et une seule coquille se forme autour d'eux. Ainsi deux embryons de poule sont encapsulés par le même œuf.

Mais une fois que les poussins sont prêts à éclore, ils rencontrent un problème. Pour sortir de leur œuf, les poussins bénéficient normalement d’un espace entre leur bec et la coquille, ce qui n’est pas le cas dans un œuf double. Les poussins jumeaux se bécotent sans pouvoir trouver la paroi de l’œuf.

Dans la nature, ils finiraient sûrement par mourir, mais vous pouvez éviter ça, en pratiquant une sorte de « césarienne » d’œufs. Un œuf double, ou œuf à deux jaunes est généralement plus gros que les autres. Il existe de nombreuses vidéos montrant la marche à suivre dans ces cas-là.

Les choses à savoir avant d’envisager la reproduction de vos poules

La sélection des poules

Vous pouvez choisir vos poules et coqs reproducteurs pour plusieurs raisons. Vous pouvez vouloir voir votre poule préférée avoir des poussins ou souhaitez faire perdurer une certaine race. Quelle que soit la raison, il faut veiller à ce que les oiseaux soient en bonne santé, que vos poules répondent à vos objectifs de production et qu’elles aient un tempérament décent.

Si vous voulez participer à la conservation d’une certaine race, choisissez des spécimens qui représentent les caractéristiques souhaitables de la race que vous avez choisie. En général, n'élevez pas des oiseaux qui ont des caractéristiques indésirables ou une santé médiocre et vous n’aurez pas de problème.

Le coq et la poule doivent évidemment avoir atteint leur maturité sexuelle. Votre poule doit avoir plus de 6 mois et préférablement moins de 3 ans, quant au coq, sa fertilité décline vers 4 ans.

Une bonne alimentation

Pour la ponte d’œufs, qu’ils soient fécondés ou non, une alimentation saine et équilibrée est évidemment essentielle. Non seulement pour maintenir vos poules en bonne santé, mais aussi pour assurer une bonne éclosion et des poussins munis d’une bonne constitution. Une alimentation comprenant des légumes verts est recommandée, avec des granulés ayant un taux élevé de protéines (environ 16 à 20 %).

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les granulés pour pondeuses contiennent tous les minéraux et oligo-éléments dans les proportions nécessaires pour que les poussins à éclore soient en bonne santé. Si par malheur, vous constatez la présence d’un grand nombre de poussins morts dans leur coquille avant l'éclosion, il est souvent possible de remédier à ce problème en adoptant des granulés spécialement conçus pour les poules pondeuses.

Choisir le bon coq et le laisser seul avec vos poules

Un bon coq reproducteur doit être attentif à ses poules et doit les courtiser de temps en temps, sans les intimider. Dès que vous avez décidé quels coqs vous voulez élever pour vos poules, veillez à retirer tous les autres coqs s’il y en a avant d'ajouter le coq choisi. Laissez votre coq avec vos poules indéfiniment. Il paradera pour les dames, les séduira et finira par s'accoupler avec elles sans effort supplémentaire de votre part.

Si votre coq est paresseux, obèse ou blessé, il ne peut pas monter vos poules. Surveillez et assurez-vous qu'il fait bien son travail. S'il ne le fait pas, il se peut que quelque chose ne tourne pas rond.

La présence d’un coq peut stimuler la ponte des œufs chez la poule. Il est aussi possible d’avoir des œufs fécondés jusqu’à 3 semaines après le retrait du coq de l’enclos, car les poules ont une grande capacité de stockage des spermatozoïdes.

Éviter la consanguinité

C’est un problème qui peut se poser s’il y a plusieurs générations de poules dans votre poulailler. Si vous conservez le coq quand les poussins sont devenus des poulettes, il y a de fortes chances que celui-ci ne fasse aucune différence entre les poules. La consanguinité peut causer de sérieux problèmes sur le caractère et la santé des poussins qui pourraient en être issus.

La solution la plus simple est de retirer le mâle reproducteur « papa » de l’enclos pour éliminer toute possibilité de consanguinité. Si certains poussins deviennent des coqs, il faut également agir pour éviter les rapports avec les poules.

Toutes les poules ne sont pas de bonnes couveuses

En effet, de nombreuses races de poules sont réputées être de piètres couveuses, c’est la raison pour laquelle certaines races ont disparu ou sont simplement difficiles à conserver. C’est difficile à croire, mais un bon nombre de poules préfèrent passer leur temps à gambader et picorer le sol plutôt que de rester assises sur des œufs pour les réchauffer, ces dernières ne sont donc pas des « mamans poules ».

Voici une liste de races de poules mauvaises couveuses :

A lire aussi : Faire face à la mort d'une poule

Pour vous assurer que votre poule est une bonne couveuse, vous pouvez placer des œufs dans un nid et observer son comportement. Si elle s’empresse de les réunir soigneusement pour les couver : son instinct maternel est bien développé. Si ce n’est pas le cas, mais que vous souhaitez quand même la voir se reproduire, il vous faudra investir dans un incubateur, ou une couveuse électrique.

Les poussins ont besoin de chaleur

SI votre poule est une bonne mère, vous n’avez aucun souci à vous faire côté chaleur. Elle prendra les poussins sous ses ailles et maintiendra leur température corporelle au bon niveau. Si par contre, votre poule n’a pas couvé, il y a peu de chance qu’elle s’occupe des poussins et de leur besoin calorique.

Les poules Soie font de bonnes mères de substitution, à défaut il vous faudra investir dans des lampes à chaleur pour garder vos poussins au chaud pendant leurs 6 premières semaines, le temps que leur plumage se développe. Les poussins ont besoin d’une température de 30 °C les 7 premiers jours, ensuite vous pouvez baisser la température de 2 °C chaque semaine.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !