Soigner la gale des pattes de poules

Illustration : "Soigner la gale des pattes de poules"

La gale des pattes est une affection assez fréquente chez les poules, principalement quand les conditions sont humides. Cette dermatose n’est pas très grave, mais elle peut causer de sérieux dégâts sur les pattes de vos poules si elle prolifère trop longtemps. Heureusement, elle est facilement reconnaissable et se soigne facilement avec le traitement adéquat.

Qu’est-ce que la gale des pattes ?

Cette maladie est causée par des insectes microscopiques (environ 0,5 mm de diamètre) nommés « Cnemidocoptes Mutans ». Les acariens mâles vivent sur les pattes et les femelles sous les écailles des pattes et des tarses d'une poule. Elles creusent de minuscules tunnels sous la peau, mangent les tissus et déposent des œufs dans leur sillage. Comme le pou rouge, le Cnemidocoptes Mutans est hématophage, il se nourrit du sang des poules.

C’est souvent le contact avec une poule atteinte qui en contamine d’autres, car la gale des pattes est très contagieuse. Mais elle n'affecte pas seulement les volailles, tous les oiseaux à pattes écailleuses y sont sensibles, des oiseaux sauvages peuvent donc amener l'acarien dans votre poulailler. Ce minuscule insecte peut survivre dans le sol sans herbe ou boueux et parfois dans le plancher du poulailler.

La gale des pattes touche les zones sans plumes, mais pour autant, les races de poules aux pattes à plumes ne sont pas immunisées, bien au contraire. De plus, elle peut être plus difficile à voir.

Les symptômes

Les acariens sont quasiment impossibles à voir à l'œil nu, mais la gale des pattes est facilement reconnaissable grâce à ses effets :

  • Pattes plus épaisses, aspect rugueux et grumeleux
  • Soulèvement des écailles par zone
  • Croutes jaunâtres sur les pattes dues à la multiplication des cellules tissulaires.
  • Sécrétion d'un sérum.
  • Difformités des tarses, sorte d’excroissances.
  • Perte d’un orteil ou d’une phalange si la maladie est ignorée trop longtemps.

La gale des pattes n’est pas mortelle, mais une infection consécutive à cette maladie peut l’être. Si votre poule perd un tarse par exemple, cela peut entrainer une infection de type staphylocoques et mener à la mort de la poule si ce dernier n’est pas traité par antibiotique.

Comment soigner la gale des pattes ?

L’huile de cade vraie, un traitement naturel et efficace

Obtenue par distillation du bois de cade ou du genévrier cade, l'huile de cade a des propriétés antiseptiques, fongicides et cicatrisantes. Elle est utilisée pour bons nombres de dermatoses, autant chez l’homme que chez la poule. Attention, seule l’huile de cade vraie est pleinement efficace, il n’existe qu’un seul fabricant en Europe, il s’agit de la Distillerie des Cévennes.

Pour soigner la gale des pattes. Appliquez l’huile de cade pure directement sur les pattes de vos poules à l’aide d’un coton ou d’un pinceau. Un pinceau est souvent intégré au bouchon du flacon, dans ce cas il n’est pas nécessaire de le nettoyer après utilisation, les vertus antiseptiques de l’huile de cade le désinfecteront pour vous.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Le traitement dure une quinzaine de jours à raison d’une application par jour, pour être certain de venir à bout de tous les acariens et de leurs œufs. La gale des pattes est très contagieuse, il vaut donc mieux traiter toutes vos poules, même si certaines vous semblent saines. Dans tous les cas, de l’huile de cade vraie ne fera aucun mal à leurs pattes.

Huile essentielle de cade diluée

Si vous ne parvenez pas à vous procurer de l’huile de cade vraie, il est possible d’utiliser de l’huile essentielle de cade. Elle se trouve plus facilement.

La méthode d’application est identique, sauf qu’il faudra diluer l’huile essentielle, car elle est plus concentrée et donc plus corrosive. Vous pouvez utiliser n’importe quelle huile végétale, l’huile d’olive fait très bien l’affaire, mais vous pouvez aussi opter pour une huile aux vertus complémentaires, comme de l’huile d’argan qui aidera à la cicatrisation.

Comme pour l’huile de cade vraie, appliquez votre mélange sur les pattes des poules une fois par jour pendant 15 jours.

Nettoyage et vaseline

C’est un traitement plus contraignant, mais il fonctionne aussi.

Faites tremper les pattes de vos poules dans un bain chaud et savonneux pour ramollir et détacher les écailles mortes. Vous pouvez utiliser du savon noir, voire de la Bétadine. Après le trempage, séchez les pattes. Appliquez ensuite de la vaseline sur les pattes et les tarses de vos poules. Essayez de la frotter sous les écailles qui sont soulevées. Les acariens vont en fait être tués par suffocation.

Il faut répéter cette opération tous les deux jours pendant deux semaines. Il faut au moins 10 jours pour se débarrasser des œufs et donc briser le cycle de vie de l'acarien.

Baume, spray et poudre

Il existe bon nombre de produits créés spécialement pour le traitement de la gale des pattes chez la poule. Ils sont relativement efficaces, les sprays le sont surtout en prévention de la gale ou pour traiter son poulailler.

Traitez votre poulailler pour éviter une récidive

Comme expliqué plus haut, les acariens qui sont responsables de la gale des pattes peuvent survivre dans les recoins du poulailler et dans un sol humide.

A lire aussi : Faire face à la mort d'une poule

Nettoyez donc votre poulailler et désinfectez-le soigneusement. Enfermez d'abord vos poules hors du poulailler après les avoir traitées. Ensuite, dans un seau, créez une solution désinfectante en ajoutant de l'eau chaude, quelques bouchons d'eau de Javel et un peu de détergent. Récurez l'intérieur du poulailler et tous les perchoirs. Si possible, retirez les perchoirs et frottez-les bien.

Enfin, laissez le poulailler sécher à l'air libre, puis appliquez de la terre de diatomée dans tous les coins et recoins imaginables. Un spray antiparasite peut être utilisé en remplacement de la terre de diatomée. N'oubliez pas d'asperger ou de saupoudrer également l’intérieur des nichoirs. Il faudra probablement répéter cette opération pour briser le cycle de vie des acariens. L’idéal est de le faire au début du traitement de vos poules, au milieu puis à la fin.

0 partage

1 commentaire