Assurance santé animale : pourquoi est-il important de comparer ?

avec

Assurer son animal de compagnie s'avère pratique, encore faut-il choisir la formule la plus adaptée à ses besoins. Toutes les offres ne se valent pas. Avant de vous jeter sur le premier contrat venu, restez vigilant et effectuez des comparaisons. Woopets et Agria vous expliquent tout ce que vous devez savoir.

Illustration : "Assurance santé animale : pourquoi est-il important de comparer ?"

Contracter une assurance santé animale permet de préserver efficacement et sereinement la santé de son compagnon à 4 pattes. Le budget alloué aux soins vétérinaires ne représente plus une source de stress.

Toutefois, il existe une myriade de formules, toutes plus alléchantes les unes que les autres. Avant de vous engager, vérifiez attentivement que l'offre choisie correspond non seulement à vos attentes, vos moyens financiers, mais aussi et surtout aux besoins de votre boule de poils.

Choisir l'offre adaptée aux besoins de votre animal

Tous les animaux n'ont pas les mêmes besoins. Pour choisir l'assurance la plus appropriée, dressez une liste des différentes caractéristiques de votre ami à fourrure. Les formules proposées par les assureurs peuvent énormément varier en fonction de ces paramètres.

Faisons le point :

  • L'espèce : il existe des divergences entre les félins et les canidés. La constitution, le mode de vie et les attentes entrent en ligne de compte. En règle générale, des contrats spécifiques sont établis pour chaque espèce.
  • La race : certaines races développent plus facilement des maladies que d'autres. Les chiens arborant un museau plat, tels que les Boston Terriers et les Bouledogues, sont souvent sujets à des troubles respiratoires, par exemple. Ils réclament donc davantage de soins, dont la note peut rapidement trouer votre porte-monnaie. Examinez les situations d'exclusion dans le contrat, car certaines compagnies ne couvrent pas ce genre de cas ou, si elles le font, augmentent leurs tarifs.
  • L'état de santé : des chiens ou des chats tombent régulièrement malades, d'autres sont dotés d'une santé de fer. Ce paramètre varie d'un individu à un autre. Alors que vous verserez des sommes considérables pour soigner les maux de Simba, vous ne dépenserez que peu d'argent pour Gribouille qui se contente uniquement de sa visite de contrôle périodique chez le vétérinaire. L'état de santé de votre petit protégé peut jouer en sa défaveur, les maladies ou conditions préexistantes (c'est-à-dire avérées avant la signature du contrat d'assurance) ne sont pas prises en charge.
  • L'âge : une fois de plus, il s'agit d'un critère variant d'un assureur à un autre. Certains couvrent les chiots dès 3 mois, d'autres refusent les souscriptions initiales pour des chiens âgés de 8 ans et plus. L’assurance Agria, assure tous les chiens et tous les chats, même au-delà de l’âge de 10 ans. Au fil du temps, un chien ou un chat senior a tendance à rencontrer davantage de problèmes de santé.

Étudier les différents critères du contrat

Maintenant que vous avez cerné les besoins particuliers de votre compagnon à 4 pattes et que vous les avez rangés précieusement dans un coin de votre tête, analysez les diverses formules qui s'offrent à vous.

Ces dernières se présentent généralement au nombre de 3 : la basique, l'intermédiaire et la premium. La liste des garanties et les prix varient en fonction de la montée en gamme. Par exemple, un animal en excellente santé peut se contenter d'une formule économique. Comparez non seulement les offres au sein d'une même structure, mais aussi chez les concurrents pour savoir laquelle vous correspond.

Avant de signer le contrat, d'autres points doivent être examinés à la loupe :

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter
  • Le taux de remboursement et le plafond : le taux de remboursement se révèle être variable non seulement d'une compagnie d'assurance à l'autre, mais aussi d'une formule à l'autre. En moyenne, il se situe entre 50 et 100 % en fonction du contrat souscrit. Gardez aussi un œil sur le montant du plafond annuel de remboursement, un élément crucial car il constitue le montant maximal de frais remboursés sur une année. Il dépend de l'assureur et peut aller de 500 € à 7 500 € selon la formule choisie. Prenez le temps de comparer les différentes assurances pour voir où vous serez le plus gagnant.
  • La franchise : le montant qui reste à la charge du propriétaire de l'animal ne doit pas être victime de négligence. La plupart des enseignes en appliquent une. Elle peut être déduite de la première demande de remboursement ou représenter un pourcentage prélevé sur chaque soin remboursé. Chez Agria, la franchise annuelle est au choix du propriétaire et va de 60 € à 140 € selon la formule d'assurance.
  • Le délai de carence : autre point capital, puisqu'il s'agit de la période durant laquelle votre ami à fourrure n'est pas couvert. Cet intervalle s'étend de la signature du contrat à sa prise effective, soit généralement de 24 heures à 6 mois. Optez pour l'assurance imposant un délai de carence qui vous convient et vous rassure.
  • Les exclusions : les situations d'exclusion sont diverses. Comme nous l'avons vu précédemment, les assureurs ont la possibilité de vous refuser un contrat ou un remboursement en fonction de plusieurs facteurs, comme la race, l'âge ou l'état de santé de votre petit compagnon. Pour éviter les mauvaises surprises, lisez attentivement cette clause.
  • La résiliation : peut-être qu'un jour, l'envie vous prendra de résilier votre contrat. Toutefois, les assurances imposent généralement des conditions : délai d'engagement de plusieurs mois, frais de résiliation ou encore paiement intégral des cotisations pour l'année sont susceptibles de vous pendre au nez. Pour vous préparer à cette éventualité, ne balayez pas les conditions de résiliation d'un revers de la main et étudiez-les.

Comparer les formules facilement et gratuitement en ligne

Grâce à Internet, vous pouvez facilement comparer les diverses offres mises en avant par les compagnies d'assurance. Prenez le temps d'éplucher la liste des formules proposées sur les sites web des organismes, afin d’établir les points forts et les points faibles de chacune.

Demander un devis personnalisé se révèle être intéressant également. Cette démarche simple et gratuite vous permet d'accéder à une simulation de tarifs d'assurance. En seulement quelques clics, vous devez renseigner les informations de base concernant votre animal de compagnie, comme son âge, sa race et ses antécédents médicaux.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter directement l’assureur qui saura plus à même de vous conseiller.

Illustration de l'article : Assurance santé animale : pourquoi est-il important de comparer ?

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !
  • Image de profil