Ne pas souscrire une assurance santé pour son chien. Quels risques ?

avec

Nous entendons de plus en plus parler des assurances santé pour les animaux de compagnie. Il faut dire que ce soutien financier a le vent en poupe ! Toutefois, certains propriétaires refusent toujours d’apposer leur signature sur un tel contrat. L'absence de souscription engendre-t-elle des risques, notamment pour leur boule de poils préférée ? Faisons le point avec Agria.

Illustration : "Ne pas souscrire une assurance santé pour son chien. Quels risques ?"

Ce n'est pas une grande révélation : les frais vétérinaires peuvent rapidement devenir un gouffre financier. Maladies, accidents, nos compagnons à 4 pattes sont eux aussi confrontés aux aléas de la vie. Un gros pépin surgissant à l'improviste est susceptible de vous apporter une note salée, à laquelle vous n'aviez jamais pensé. Vous vous retrouvez ainsi au pied du mur. Pis encore, en raison d'un budget limité, vous ne pouvez pas offrir les meilleurs soins à votre chien qui en a pourtant énormément besoin.

En souscrivant une assurance santé animale, vous auriez réglé bien des problèmes, mais aussi et surtout vos factures en toute sérénité. Voici un petit tour d'horizon des risques en cas d'abstention.

La souscription d'une assurance pour animaux est-elle obligatoire ?

Soyons clairs : souscrire une assurance santé animale n'est pas obligatoire, vous êtes libre d'assumer vous-même l'ensemble des dépenses liées aux actes vétérinaires. Néanmoins, devenir propriétaire suggère forcément des responsabilités.

Au regard de la loi, tout possesseur est dans l'obligation d'assurer des soins appropriés à l'égard d'un chat, d'un chien ou de n'importe quelle autre créature. D'après l'article R. 215-4 du Code rural, « est puni de la peine d'amende prévue pour les contraventions de la 4e classe, le fait pour toute personne qui élève, garde ou détient des animaux domestiques ou des animaux sauvages apprivoisés ou en captivité : de les laisser sans soins en cas de maladie ou de blessure ».

Le détenteur d'un animal devient légalement responsable des dommages matériels et corporels qu'il pourrait causer à un tiers. L'indemnisation de la victime lui incombe, si un accident survient. En effet, l'article 1243 du Code civil stipule que « le propriétaire d'un animal, ou celui qui s'en sert, pendant qu'il est à son usage, est responsable du dommage que l'animal a causé, soit que l'animal fût sous sa garde, soit qu'il fût égaré ou échappé ». C'est ce que nous appelons la Responsabilité Civile animale.

Selon le site web officiel de l'administration française, « l'assurance habitation permet de couvrir les dommages pouvant être causés par votre animal ». Si vous n'êtes pas assuré, le paiement des dégradations et dommages perpétrés par Médor reste à votre charge.

Nous tenons à attirer votre attention sur un point spécifique : pour l'obtention du permis de détention, les propriétaires de chiens des catégories 1 et 2 se voient dans l'obligation légale de souscrire une assurance Responsabilité Civile chien.

Sans accès aux soins, l'espérance de vie du chien est limitée

Voir votre animal de compagnie grandir et s'épanouir à vos côtés représente un bonheur absolu. Vous désirez plus que tout le garder le plus longtemps possible, surtout en bonne santé.

Hélas, votre petit protégé n'est pas à l'abri des vicissitudes de la vie. Une armée de microbes peut très bien envahir son organisme du jour au lendemain ; une voiture peut accidentellement le renverser au cours d'une balade ; une mauvaise chute risque de le blesser plus ou moins gravement.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

En l'absence d'actes vétérinaires, votre chien s'expose à la souffrance, à un mal-être, qu'il ne mérite absolument pas. Sa vie peut même être compromise. Pour le soigner correctement, vous devez payer.

Malheureusement, vous n'aviez pas prévu ces dépenses considérables. Résultat : sans secours financier, vous êtes dans l'incapacité de donner accès aux soins à votre partenaire canin. En cas d'imprévu, l'assurance santé animale, comme Agria, vous tend la main.

Les frais vétérinaires peuvent coûter chers

Comme vous avez déjà pu le constater, les frais vétérinaires peuvent devenir très lourds à assumer. Faute de moyens financiers, des personnes abandonnent ou font euthanasier leur animal, alors que des solutions existent.

Vaccins, antiparasitaires, stérilisation, identification ont un coût. Sans oublier les autres actes vétérinaires – comme les analyses sanguines, les radiographies, les échographies, les opérations chirurgicales, etc. –, mais aussi les consultations régulières chez un professionnel de santé, ainsi que les maladies et les accidents surgissant à l'improviste au cours de la vie de votre compagnon à 4 pattes. Le budget alloué au bien-être de votre boule de poils préférée peut rapidement exploser et dépasser les milliers d'euros à la fin de l'année.

Pour soulager le porte-monnaie des propriétaires de chien, la souscription d'une assurance santé animale s'avère idéale. Ce dispositif permet de couvrir partiellement ou totalement les dépenses liées aux soins d'Oscar. Ainsi, en cas d'imprévu, la visite chez le vétérinaire ne constitue plus une source de stress, puisqu'un remboursement sera perçu dans les prochains jours. Vous pouvez y aller le cœur léger.

Gare à la vieillesse !

Au fil des années, des poils grisonnants font leur apparition sur le corps de votre partenaire canin. Le temps n'épargne pas nos amis à fourrure. En vieillissant, ils sont plus susceptibles d'avoir des problèmes de santé.

Encore une fois, la note des soins à prodiguer régulièrement peut se révéler être très salée. Or, les animaux ont tout autant besoin que nous autres humains d'être bichonnés et méritent une belle vie. En souscrivant une assurance santé, vous pouvez leur apporter les soins dont ils ont besoin, puisqu'ils seront partiellement ou totalement couverts.

Néanmoins, il peut y avoir un hic. Dénicher un contrat santé pour un chien sénior peut être synonyme de parcours du combattant. Une souscription initiale pour un canidé de plus de 10 ans relève quasiment de l'impossible ; pléthore d'assureurs imposent une limite d'âge.

C'est pour cette raison qu'il est recommandé d'assurer votre petit compagnon dans sa prime jeunesse. Mais avant de signer, vérifiez bien les termes du contrat. Plus les années passent, plus les tarifs risquent augmenter.

Chez Agria, quel que soit l'âge de votre chien ou de votre chat, il peut être couvert jusqu'à la fin de sa vie.

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 24/10/22

    Je retiens avec plaisir le nom de cette assurance car j'ai eu bien des refus pour assurer ma chatte, sous prétexte qu'elle a 11 ans. Bien qu'en bonne santé car depuis que je l'ai recueillie (dans mon jardin à l'âge d'à peine 1 mois (elle pesait à peine 400 et des grammes) je l'ai toujours surprotégée. Hélas, elle est devenue asthmatique.Et toutes les dépenses liées à cet asthme m'ont coûté quelques bonnes dépenses en plus des soins (pas excessifs) et beaucoup d'attention, mais aussi des achats divers dont un aspirateur spécial anti-poussières et acariens, deux ioniseurs, changement du couchage etc... (ayant jeté tout ce qui est peluches etc), j'avais décidé de l'assurer. Côté accidents elle ne risque rien car elle ne sort pas, même dans le jardin... La dépense pour sa nourriture est très surveillée bien qu'elle soit TRÈS difficile. L'achat de terre de coco pour faire pousser son herbe, bref, tout est pensé. Mes 5 derniers chiens étant hélas décédés, j'adopterai un petit chien qui aime les chats (car le dernier m'a tellement rendue malade psychologiquement que cela fait 20 mois que je ne pense plus qu'à lui, j'ai trop maigri car manger me dégoûte (vu tous les poisons qui existent.....) Bref, je me remets à peine de toutes ces pertes (énormes pour moi !) Alors vous pensez bien que cette assurance m'intéresse !
    MERCI pour votre article qui va sûrement me guider en ce qui concerne les assurances (mutuelles) pour nos adorables boules de poils.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 25/11/22

    Dommage que les assurances ne font pas de forfait quand on a plusieurs chiens

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 30/11/22

    Attention il n interviennent pas pour tout que du contraire

      Répondre   Signaler


  • Image de profil