Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les moyens de communication du chien

Illustration : "Les moyens de communication du chien"

Il est essentiel de connaître les moyens de communication du chien pour mieux le comprendre et ainsi avoir des échanges optimaux avec lui.

La qualité de la relation chien-maître dépend, en effet, dans une grande mesure de leur compréhension mutuelle. Le chien ne peut que se sentir rassuré en constatant que son maître lui assure tout ce qu'il attend de sa part : de l'attention, des soins, sa nourriture...

Quels sont donc les différents moyens de communication du chien ? Voyons-les ensemble.

La communication gestuelle du chien

N'étant pas doué de parole, le chien se sert de son corps pour faire parvenir ses messages à ses interlocuteurs. C'est le langage corporel.

Sa posture globale renseigne sur son état d'esprit ; un corps totalement détendu traduit la sérénité de l'animal. Il n'est pas en situation de peur ou de stress.

- La position : si le chien est couché sur le dos, c'est bien souvent un signe de soumission envers un congénère. Face à son maître, c'est aussi pour l'inviter à lui caresser le ventre. Lorsque l'arrière-train est relevé et l'avant du corps quasiment couché à plat, c'est une invitation au jeu.

- La queue : généralement, le chien remue la queue quand il est joyeux, surtout si les battements sont rapides et/ou à forte amplitude. En revanche, si les mouvements sont d'avant en arrière, c'est qu'il est prêt à la confrontation. Si la queue est gardée à l'horizontale et les oreilles dressées, c'est que le chien est sur ses gardes.

- Les oreilles : le chien les rabat quand il a peur. D'ailleurs, tout son corps manifeste cette crainte, notamment la queue qui est placée entre les pattes arrière et sous le ventre. Il est à rappeler que la peur peut pousser le chien à mordre dans certaines situations, surtout lorsqu'il se retrouve coincé et n'a aucune autre issue que la contre-attaque pour mettre fin à ce qu'il perçoit comme un danger.

- La gueule : quand le chien se lèche frénétiquement les crocs et les babines, cela peut-être un signe de nervosité et d'inconfort vis-à-vis d'une situation ou d'un individu (congénère ou pas). Une gueule légèrement ouverte est généralement le signe d'un état de détente.

- Les yeux : un chien au regard fuyant exprime ainsi sa soumission, voire un désir d'évitement. Le fait qu'il regarde fixement quelqu'un ou quelque chose veut dire différentes choses selon la situation ; s'il le fait avec son maître et a le corps détendu, c'est qu'il y a une grande complicité entre eux. S'il le fait en ayant une posture raide, c'est qu'il ressent de l'animosité envers le chien ou tout autre individu qu'il a face à lui.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

La communication vocale et sonore chez le chien

Les sons constituent un autre moyen de communication du chien. Il en existe plusieurs types.

- Les aboiements : ils peuvent être de joie et d'excitation (quand le chien revoit son maître ou quand il sait qu'il s'apprête à sortir) - et là ce sont le plus souvent des jappements - d'avertissement (intrus, danger...) ou encore de besoin (faim, envie de sortir...).

Il faut cependant savoir que certains chiens sont particulièrement silencieux. C'est le cas du Basenji, qui émet plutôt ce qui s'apparente à des gloussements.

- Les gémissements et pleurs : ils expriment la douleur, l'inconfort ou l'inquiétude du chien.

- Les grognements : ils sont l'expression la plus évidente de son mécontentement ou de sa méfiance. Couplés au fait de se lécher frénétiquement la gueule (comme expliqué plus haut) et à la raideur de la posture, ils peuvent annoncer une attaque imminente si la situation qui déplaît au chien perdure.

- Les hurlements : on les retrouve surtout chez les chiens d'attelage (Malamute de l'Alaska, Husky Sibérien, Samoyède...). Ils leur servent généralement à communiquer avec les autres chiens et à se signaler. Parfois, ils hurlent en réaction à certains types de sons ; c'est ce que l'on peut voir dans des vidéos ou un Husky pousse des hurlements pendant que son maître chante.

Les moyens de communication olfactifs du chien

Les moyens de communication du chien sont aussi d'ordre olfactif. Très sensible aux odeurs, notre compagnon à 4 pattes s'en sert à la fois pour s'exprimer et percevoir les messages d'autrui.

A lire aussi : "Comment le chien communique-t-il ?"

Les phéromones émises par les chiens sont porteuses d'informations précieuses pour leurs congénères dans diverses situations. C'est le cas, par exemple, lors des périodes de chaleurs.

Les signaux odorants sont véhiculés de différentes manières (urine, déjections, salive...) pour marquer son territoire et signaler sa présence ou son passage. On peut remarquer que la plupart des mâles dominants gardent la queue relevée à l'horizontale, ce qui leur permet d'émettre davantage d'odeurs par l'intermédiaire de leurs glandes anales.

0 partage

1 commentaire

Articles en relation