Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Basenji

Autre nom : Terrier du Congo

0 partage

4.0/5

0 avis

Race finalement peu connue en France, le Basenji est pourtant un adorable chien qui convient à tout type de famille. Il se fond à merveille dans tout type d’environnement. Il ne demande aucun entretien car est réputé pour sa grande propreté. Il est sociable, doux, mais aussi vif et sportif. Il est protecteur et attentionné. Le chien parfait.

Photo : chien de race Basenji sur Woopets
Type de poil Icône : Type de poil chien de race Basenji sur Woopets
Court
Origine Icône : Origine chien de race Basenji sur Woopets
Congo
Gabarit Icône : Gabarit chien de race Basenji sur Woopets
Petit
Forme de la tête Icône : Forme de la tête chien de race Basenji sur Woopets
Longue
Poids et taille
Icône : Sexe chien de race Basenji sur Woopets
Sexe
Icône : Poids chien de race Basenji sur Woopets
Poids
Icône : Taille chien de race Basenji sur Woopets
Taille
Femelle De 9 kg à 10 kg De 40 cm à 41 cm
Mâle De 10 kg à 11 kg De 42 cm à 43 cm

Informations FCI

N° FCI

43

Groupe FCI

Groupe 5 : Chiens de type Spitz et de type primitif

Reconnue par FCI

Depuis 1964

Historique de la race

Le Basenji est considéré comme étant un chien aristocratique dans son aspect. Il est originaire du Congo et se trouve être une race très ancienne. En effet, il descend du lévrier d’Égypte. On retrouve sa trace il y a plus de 5 000 ans.

À l’instar de nombreuses races, la morphologie du Basenji orne certaines tombes de pharaons de l’ancienne Égypte. Puis, la race a longtemps disparu des radars. Elle n’est réapparue qu’au 19e siècle dans la forêt d’Ituri, dans la province du kasaï-Oriental au Congo. Sa découverte est le fruit d’explorateurs britanniques. Ces derniers donnèrent le nom de Basenji au ango angari. Un nom qui vient de « basénzi », qui signifie « sauvage » voire même « primitif » et qui étaient des adjectifs utilisés par les colons pour désigner les indigènes.

Les premiers Basenji à être importés en Europe datent du début du 20e siècle, au milieu des années 1930. Il arrive en France en 1966, mais est encore très peu connu sur le territoire hexagonal. À l’inverse, il est très apprécié des familles anglaises et des pays nordiques, notamment grâce à sa grande convivialité. La Fédération Cynologique internationale reconnaît la race le 26 mars 1964.

Photos de Basenji

Voir toutes les photos de Basenji des membres de Woopets

Particularités physiques

Son poil : court, luisant, serré, de texture fine et recouvrant une peau très souple.
Sa couleur : bicolore dans la plupart des cas (noir pur et blanc, rouge et blanc, noir et feu, fauve et blanc, blanc avec pastilles et marques feu sur les yeux, le museau et les joues), unicolore noir ou bringé (rayures noires sur fond rouge). Les pieds, le poitrail et l'extrémité du poitrail sont blancs.
Sa tête : finement et abondamment ridée, notamment sur le front lorsque le chien dresse les oreilles. Le crâne est plat, bien ciselé, moyennement large, s'affinant vers le nez.
Ses oreilles : de petites dimensions, peu épaisses, pointues, bien dressées, attachées haut et en avant.
Ses yeux : de couleur foncée, en forme d'amande, affichant une expression quelque peu mystérieuse.
Son corps : bien proportionné, harmonieux. Le dos est court et horizontal, la poitrine est bien descendue dans la région sternale, le ventre remonte et se fond avec le flanc qui est bien marqué.
Sa queue : attachée haut, enroulée en boucle serrée au-dessus de la colonne vertébrale.

Comportement et caractère

Affectueux
Calme
Protecteur
Indépendant
Chasseur
Aboie / Hurle

Comportement avec les autres

Cohabitation avec les enfants
Sociable avec les autres animaux
Aime les étrangers

Le Basenji est un chien équilibré, vif et intelligent. Il est plutôt indépendant et se montre méfiant à l'égard des étrangers, mais il demeure affectueux vis-à-vis de son maître et de sa famille. Le Basenji n'aboyant pas, il n'est pas pour autant muet, puisqu'il émet un cri caractéristique qui évoque les gloussements ou les vocalisations des chanteurs tyroliens. Ce n'est pas un chien particulièrement connu pour aimer les enfants. Il vaut mieux que les enfants grandissent en même temps que lui. Ceci pour éviter les erreurs d'interprétation d'un geste déplacé d'un enfant peu familier des chiens.

Education

Intelligent
Obéissant

Le premier ordre à lui apprendre est le rappel. Sinon, il sera enclin à privilégier son flair plutôt que d’écouter son maître. Le Basenji est un chien remarquable qui n’est pas très difficile à éduquer. Il lui faut une éducation stricteferme, mais également remplie de douceur, sans quoi il pourrait se braquer et se renfermer sur lui-même. Comme pour tous les chiens, il suffit de commencer très tôt.

Conditions de vie

Adapté à la vie en appartement
Bien pour les nouveaux maitres
Aime le chaud
Aime le froid

L’avantage du Basenji est son absence d’aboiement, auquel il préfère un petit gloussement. Il n’est donc pas muet, mais ne dérangera pas le voisinage s’il vit en appartement et donc en ville. Il n’est d’ailleurs pas contre une vie citadine, à condition de bénéficier de plusieurs sorties quotidiennes. En effet, il n’est pas fait pour rester exclusivement à l’intérieur d’un habitat. Ainsi, il sera plus à l’aise à la campagne ou dans une maison disposant d’un jardin. Un jardin qu’il devra éviter l’hiver et lorsque les températures rafraichissent.

Santé

Solide
Facilité à prendre du poids

Doté d’une longévité de 13 ans, le Basenji possède une santé solide, à laquelle quelques maladies peuvent néanmoins s’accrocher. Ainsi, au cours de sa vie, il est prédisposé à développer le syndrome de Fanconi, qui est une maladie génétique rénale mortelle. Il faudra que son maître, avant toute adoption, ait fait faire un test par l’éleveur. De plus, du fait de son gabarit, il est également plus fragile au niveau de la hanche, où il peut être sujet à la dysplasie. Une hernie inguinale n’est également pas à exclure. Enfin, s’il aime les fortes chaleurs, il n’apprécie que modérément le froid hivernal. Il faudra donc le couvrir dans les mois les plus froids.

Pour vous prémunir de ces risques et assurer votre compagnon en cas de problèmes de santé, Woopets vous conseille une assurance pour chien Basenji.

Effectuer votre devis gratuit

Espérance de vie

Minimum : 12ans

Maximum : 14ans

L'espérance de vie d'un Basenji se situe, en moyenne, entre 12 ans et 14 ans.

Calculer l'âge humain de votre Basenji !

Entretien et hygiène

Facilité d'entretien
Coût de l'entretien
Perte de poils
Niveau de bave
Facilité à toiletter

Le Basenji est un chien qui ne demande que très peu d'entretien et qui ne perd que peu de poils. Il est connu et apprécié pour sa remarquable propreté. Il a cette manière d'assurer lui-même sa toilette qui rappelle un peu celle des chats, dont il imite d'ailleurs parfois la posture assise. Cela ne signifie pas qu'il ne faille pas du tout l'entretenir, ce qui reviendrait à l'exposer à des risques d'infections et de maladies.

Malgré son extrême propreté, il est recommandé de brosser le chien toutes les semaines pour l'aider à maintenir la propreté de son pelage.

Prix et budget

Prix d’achat

Mini 500€

Maxi 1000€

Le prix d'achat d'un Basenji se situe entre 500€ et 1000€.

Coût d'entretien annuel

Mini 950€

Maxi 1050€

Le coût d'entretien annuel d'un Basenji se situe entre 950€ et 1050€.

Aucun nom n'est actuellement proposé. Utilisez notre outil pour trouver le nom de votre Basenji !

Alimentation

Le Basenji est sujet à l’embonpoint. De fait, une alimentation équilibrée et en relation avec sa dépense énergétique quotidienne est indispensable. Son régime alimentaire doit être adapté à son activité physique. Il se fait à base de croquettes de haute qualité. Ne pas hésiter à se rapprocher d’un vétérinaire pour le rationaliser.

Activité physique

Sportif
Niveau d'énergie
Potentiel à jouer

Le Basenji est un chien qui a besoin de beaucoup d’exercice pour se dépenser. C'est un chien libre et actif par essence qui requiert des activités et des promenades quotidiennes. Il est plutôt à l'aise sur les parcours d'agility.

Autres

Caractère du maître Calme

0 partage

11 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 23/02/17

    Trop bien ce chien

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 06/04/17

    Très jolie race, très élégant. Regard pétillant et intelligence.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 27/07/17

    j'aimerais bien avoir un chien mais mais parents ne veulent pas !

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 01/11/17

    Un chien vif dans l'apprentissage et la vie quotidienne. Besoin d'un jardin grand pour se défouler (besoin de courir).

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 20/01/18

    Je ne conseille pas le basenji pour un premier chien ou alors après être allé visiter des élevages et avoir échangé avec les éleveurs et des maîtres pour être sûr que c'est un chien qui convient à votre caractère et mode de vie. J'ai une femelle depuis 1 an, c'est énormément de temps passé avec elle aussi bien concernant les promenades (Chien qui a bcp d'énergie et grand besoin de courir) que l'éducation (douceur et fermeté, pas de cris ni d'énervement). Elle voit également une éducatrice. Malgré cela, le rappel est très mauvais en balade et elle prend facilement la poudre d'escampette. Bcp de frayeurs donc ! Malgré mon amour pour elle et pour la beauté de cette race et son histoire, si je dois prendre un autre chien, j'opterais pour une race plus tranquille !

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 16/11/18

    j'en ai récupérer un, un male rocky je l'adore bien sur mais il est pareil en pomenade il part mais par contre il part pas trop loin et reviens au bout de 10 min max mais il ne faut cesser de le siffler jusqu'a ce qu'il revienne sinon il met plus de temps encore à revenir je l'ai constaté lorsqu'un jour j'ai perdu patiente et j'ai pris le chemin du retour lentement. mais il est extraordinairement gentil et reconnaissant.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 05/03/18

    J'ai également un Basenji. Soyez patient pour le rappel. De mon côté elle a 2 ans et commence seulement depuis quelques semaines à obéir correctement au rappel et à la marche au pied (la vraie). Si la votre n'a qu'un an ne soyez pas inquiet. C'est un chien très intelligent qui apprend très vite. C'est juste le côté primitif et terrier qui la rend à mon avis difficile pour le rappel, la marche au pied... Dès qu'elle voit une autre chien, chat ou oiseau, c'est un réflexe de partir en flèche tout de suite...

     Répondre (1)  Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 18/04/18

    Bonsoir
    Pouvez vous me dire dans élevage avez vous acheté votre chien

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 22/08/18

    Le nom de la race Basenji vient de la langue africaine lingala et veut dire "sauvage"

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 02/11/18

    Moi aussi j ai un basenji et effectivement ça n est pas une race de chien que je conseille aux personnes qui attendent un chien obéissant au doigt et à l'oeil... têtu un brin cabochard le basenji a la tête dure et sait abuser de sa bonne gueuler pour essayer de vous faire fondre... je dirai qu'il s'élève avec une main de fer dans un gant de velours... chien intelligent, très exigeant en terme de dépenses physiques le basenji est un sacré bavard, limite insolent qd il se fait disputer... la mienne qui z pour le moment 9 mois sait bien me montrer sa grande désapprobation qd elle n' est pas d'accord...

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/11/18

    Bonjour, j’ai une femelle qui a bientôt 3 ans, je suis plus de l’avis de certain commentaire plutôt que certaine description, c’est effectivement un chien qui apprécie énormément les balades, beaucoup d’énergie, presque infatigable, il faut s’armer de patience niveau dressage, car c’est un chien très têtu, Avec le temps c’est malgré tout de mieux en mieux, je ne la sors que détacher, à l’exception prêt lorsque l’on approche de route pour éviter toute catastrophe.
    Effectivement ce chien n’aboie pas, il peut malgré tout faire des cris de loup en cas de sollitude. J’adore cette race mais le maître devra se montrer patient

     Répondre  Signaler