Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Le langage corporel du chien

Sans paroles, le chien possède sa propre manière de communiquer avec vous. Cette capacité de communiquer avec l’humain en fait un animal plus que jamais social et de bonne compagnie. Encore faut-il comprendre le langage de votre chien. Nous vous aidons à le décrypter.

Il murmure, aboie, grogne, il lève la queue ou la rabaisse, il donne la patte… Tous ces gestes ont une signification bien spécifique pour votre chien. Vous vous devez de les comprendre pour vous adapter à sa demande, à ses besoins.

Les différents comportements du chien

Les oreilles

Penchées vers l’avant, les oreilles de votre chien signifient qu’il est plutôt attentif. Plus elles s’inclinent vers l’avant, plus votre chien est rassuré, en confiance. Il se sent dominateur ou dans une situation qu’il maîtrise. Cela peut également être le signe d’une agressivité, de mise au défi. S’il sort les crocs, méfiez-vous, il pourrait être sur le point de passer à l'action.

Donner la patte, la lever

En levant la patte et en vous la tendant, votre chien demande votre attention. Il peut s’agir de vous demander de la nourriture, ou bien tout simplement de jouer.

Le poil hérissé

Votre chien peut ressentir une menace. C’est donc le signe de la peur. A l’inverse, il peut également se mettre en position de domination également. C’est un avertissement adressé à l’individu se trouvant en face de lui, ou un autre chien. Un poil hérissé s’accompagne souvent d’une tête redressée, dans l’optique d’impressionner.

Se mettre sur le dos

Quand votre chien se met sur le dos, plusieurs significations sont possibles :

  • S’il étire également ses pattes, c’est le signe de la soumission. On remarque parfois cela lorsque 2 chiens se croisent ou jouent ensemble. L’un des 2 peut se soumettre à l’autre.
  • Votre chien a commis une bêtise. Il sait qu’il risque de se faire gronder. Il va donc se mettre dans cette position par anticipation. C’est un signe de soumission et vous ne devez pas le punir.
  • Un refus de vous obéir.
  • Un geste d’épanouissement. Votre chien est heureux et décide de le montrer en se roulant sur le dos.

Remuer la queue

« Il remue la queue car il est content. » Détrompez-vous, cette affirmation se veut fausse. Si votre chien remue sa queue, cela peut avoir plusieurs significations :

  • Votre chien a peur, est inquiet et ne maîtrise pas une situation. Cela signifie la crainte. Sa queue aura tendance à s’abaisser entre ses pattes arrière.
  • Si la queue de votre chien est haute, il manifeste sa supériorité, sa domination.
  • Votre chien diffuse son odeur. Dans ce cas, la queue se balancera.

L’amplitude du balancement de la queue de votre chien déterminera également son état émotionnel. Vous pourrez ainsi définir son excitation ou son calme relatif. Ce balancement peut trouver son lot d’explication dans la signification de l’angoisse, le stress ou simplement l’amitié de votre chien. Par exemple face à vous, le balancement de la queue de votre chien peut signifier la joie de vous voir comme la peur de votre stature.

Lécher

Le léchage est un geste appris dès le plus jeune âge. Le chien femelle va lécher son chiot pour lui manifester son affection. De son côté, le chiot va lécher le museau de sa mère pour lui indiquer qu’il a faim.

Votre chien peut lécher un congénère pour montrer son lien social. En meute, un chien lèche un autre chien pour manifester sa soumission. Dans la rue, les chiens peuvent se lécher en signe d’apaisement. Il peut également lécher un autre chien pour marquer son affection.

Votre chien peut également venir vous lécher le visage lorsqu’il vous sent stressé, angoissé. Il veut vous réconforter, vous aider. D’ailleurs, cette affection peut être le signe d’un léchage partout sur votre corps : des mains, des jambes, des bras…

Il renifle les parties intimes

Ce mode de communication est propre à eux. Votre chien a besoin de savoir à qui il a à faire. Leur truffe peut reconnaître pléthore d’odeurs. En reniflant les parties intimes d’un autre chien, le vôtre détecte les phénomènes des glandes anales et celles autour de l’anus. Les phéromones (substances chimiques sécrétées par les selles et l’urine du chien) permettent à un chien de savoir si sa congénère est par exemple en chaleur.

A lire aussi : "Les 5 sens du chien"

Lors d’un premier contact, il est important de laisser les 2 chiens en question se renifler ces parties du corps. Les informations échangées sont nombreuses et faciliteront, par la suite, leur relation. En revanche, s’ils ne peuvent se renifler assez longuement, alors le manque d’exploration olfactive pourrait entraîner un comportement agressif.

Simuler l’acte sexuel

L’une des marques de domination est la simulation de l’acte sexuel. Ce simulacre n’a que très rarement une signification sexuelle. D’ailleurs, beaucoup de chiots l’exécutent alors qu’ils sont encore immatures sur le plan sexuel. Quelle que soit la signification de cette simulation, le maître doit toujours intervenir fermement.

Les indices verbaux

Le grognement

C’est un signe d’avertissement. Un malaise s’installe et son vis-à-vis, chien ou humain, doit rester à l’écart. Votre chien peut grogner pour de multiples raisons : il délimite son territoire et interdit à l’autre d’y entrer, il a pris possession d’un jouet ou de sa gamelle et voit en l’autre une menace, il grogne pour exprimer une douleur.

Le chien ne grogne pas dans un but de dominer, mais simplement d’avertir pour de multiples causes. Vous devez, en tant que maître, tenter de comprendre le mal-être exprimé par votre chien. Vous devez cesser toute activité avec lui, prendre du recul et réfléchir sur les maux de votre chien. Vous pouvez faire appel à un comportementaliste. Votre chien n’a aucune intention d’être agressif. Un grognement exprime une peur, une crainte, une incompréhension voire une douleur.

Le gémissement

Comme l’aboiement, c’est un moyen d’expression pour votre chien. Le gémissement vient de multiples facteurs comme le stress, l’ennui, la solitude, l’excitation ou encore la frustration. Votre chien gémit pour attirer votre attention. Il s’agit d’un signal de détresse à prendre avec sérieux. Vous devez modifier quelque chose dans son quotidien. C’est une sorte de plainte.

Un gémissement peut aussi être le signe d’une douleur chez votre chien. Si vous le touchez et qu’il gémit, alors vous ne devez pas être loin de l’endroit qui le fait souffrir. Amenez-le chez votre vétérinaire.

Le hurlement

Votre chien peut être amené à hurler comme un loup. C’est avant tout un moyen de communiquer, même si les chiens, domestiqués, n’utilisent que ponctuellement ce moyen. En effet, vous lui apportez tout ce dont votre chien a besoin. Certaines races, comme le Husky, le Beagle ou encore le Cocker, sont plus enclines à hurler que d’autres. A l’instar du loup, un hurlement peut être le signe d’une volonté d’échanger avec ses congénères (un peu comme un appel téléphonique) ou alors pour exprimer sa détresse.

L’aboiement

C’est sûrement la méthode préférée de votre chien pour communiquer. L’aboiement a plusieurs significations selon sa tonalité et sa fréquence.

  • L’excitation et la joie correspondent à un aboiement plus aigu.
  • Si votre chien menace ou se montre agressif, alors il emploiera un aboiement plus sourd.
  • Votre chien peut aboyer car il s’ennuie. Vous devez donc vous occuper davantage de lui, le sortir.
  • Vous avez appris à votre chien à aboyer dans certaines conditions. S’il les croise, alors il aboiera par conditionnement.
  • La frustration peut entraîner plusieurs aboiements successifs.

En règle générale, votre chien aboie pour attirer l’attention. C’est un moyen, aussi de répondre à un autre chien et donc de créer du lien social. Il peut s’agir aussi de vous indiquer un problème.

Les postures de votre chien et leur signification

Le comportement agressif

La queue de votre chien est tendue et parallèle au sol. Elle tremble plus qu’elle ne remue. Votre chien s’appuie essentiellement sur ses pattes avant. Ses poils se hérissent et les oreilles sont en avant. Ses babines sont retroussées, il montre ses crocs.

Le comportement stressé, inquiet

La queue de votre chien est plutôt basse. Son corps est dans son ensemble abaissé et les oreilles sont en arrière. Les coussinets de votre chien transpirent et il halète généralement.

Le comportement craintif et agressif

Sa queue est rabaissée entre ses 2 pattes arrière. Son poil se hérisse et ses crocs sont visibles. Les oreilles restent en arrière. Votre chien pourrait se montrer agressif par crainte et donc mordre.

Le comportement calme

La queue est basse et semble détendue. La tête de votre chien est haute, sa gueule laisse ressortir sa langue et son regard se voudra amical.

6 partages

Comme des milliers de propriétaires de chien, souscrivez une assurance santé pour votre compagnon à 4 pattes ! Le devis est personnalisé, c'est rapide et gratuit. N'attendez pas qu'il arrive un accident ou une grave maladie à votre chien !

Si vous aimez votre chien, faites comme des milliers de propriétaires de chien, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !