Les chiens et les enfants : les précautions à prendre

Illustration : "Les chiens et les enfants : les précautions à prendre"

Avec les chiens et les enfants, on n’est jamais à l’abri d’un imprévu. Les parents doivent être vigilants pour que cette relation ne comporte que du positif.

Les chiens sont d’excellents compagnons pour les enfants et réciproquement. Les premiers adorent pouvoir compter sur des partenaires de jeux enthousiastes, tandis que les seconds y voient des amis fidèles, dévoués, rassurants et leur permettant de développer leur sens des responsabilités. Néanmoins, il y a des précautions à prendre pour que la cohabitation soit optimale et heureuse. C’est aux parents de faire en sorte que les règles soient respectées par les uns et les autres.

Assurer l’éducation et la socialisation du chien

L’éducation et la socialisation que reçoit le chien dès son plus jeune âge sont d’une importance capitale, car ce sont elles qui déterminent son comportement avec les autres individus, notamment les enfants.

On ne le dira jamais assez, le fait de retirer un chiot trop tôt de son groupe familial biologique (sa mère et les autres petits de la portée) prépare le terrain à de nombreux problèmes comportementaux, préjudiciables aussi bien pour le chien lui-même que pour son entourage.

Ensuite, il faudra veiller à ce que le jeune chien rencontre un maximum de personnes, de congénères et d’animaux d’autres espèces pour qu’il s’habitue à leur présence et n’ait pas de réactions négatives à leur égard (crainte ou agressivité).

Question éducation, il est tout aussi important d’instaurer des limites le plus rapidement possible, comme le fait de ne pas sauter sur les gens ou de ne pas accéder au lit de l’enfant, par exemple. Il faudra surtout rester cohérent et ne pas lui autoriser ce qui a été interdit. On ne fait pas d’exception, sous peine de créer une confusion dans l’esprit du chien.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Bien évidemment, une autre règle fondamentale est de ne pas exciter le mordant naturel du chien. Il peut être amusant de l’inciter à mordre et à tirer sur quelque chose lorsqu’il est petit et inoffensif, mais en grandissant, les conséquences deviennent plus sérieuses.

Apprendre à son enfant à respecter le chien

Les enfants doivent comprendre que le chien est un être vivant lui aussi, et que, à ce titre, il a des besoins et des sentiments qu’ils doivent respecter.

Ils doivent donc apprendre qu’il ne faut jamais déranger le chien quand il mange, déjà parce que cela le perturbe, mais aussi en raison du risque de morsure-réflexe. Cette dernière peut d’ailleurs aussi survenir quand on lui marche dessus par inadvertance ou lorsqu’on lui tire la queue ou les oreilles. Soit autant de gestes maladroits que l’on peut attendre de la part d’enfants.

Précautions d’ordre général

Indépendamment de la race, de l’âge, de la taille et de la qualité d’éducation donnée au chien, on ne doit jamais le laisser seul en compagnie d’un ou de plusieurs enfants. La supervision des parents permet de prévenir les maladresses aux conséquences fâcheuses et de réagir rapidement en cas de souci.

A lire aussi : Préparer son chien à l’arrivée d’un nouveau-né

Les précautions d’hygiène ne sont pas à négliger non plus. Le chien doit être propre dans les 2 sens (ne pas faire ses besoins dans la maison et être entretenu par ses maîtres), alors que les enfants sont encouragés à se laver systématiquement les mains. Leurs organismes sont encore vulnérables et le risque d’infection ou de maladie est donc toujours présent.

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation