Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Le collier de dressage pour chien

Illustration : "Le collier de dressage pour chien"

Pour ou contre les colliers de dressage ? Face aux méthodes d’éducation canine positive, ce type de dispositif tend à être délaissé. Voyons-en le principe à travers 2 modèles en particulier : le collier de dressage électrique et celui à spray.

Les colliers de dressage sont encore utilisés par nombre d’éducateurs et de maîtres, et toutes sortes de modèles sont proposés dans le commerce. Néanmoins, de plus en plus de voix s’élèvent contre ces accessoires depuis plusieurs années. L’efficacité du collier de dressage, qu’il soit électrique, à spray ou autre, est fortement critiquée, tout comme ses potentiels effets néfastes sur les chiens eux-mêmes. Perçu comme un engin pouvant traumatiser l’animal, le collier de dressage ne fait pas l’unanimité parmi les défenseurs des animaux et des méthodes de renforcement positif dans l’éducation canine.

Le principe du collier de dressage

Quel que soit le modèle, le collier de dressage est conçu pour envoyer un signal au chien, censé le pousser à stopper immédiatement son action. Souvent, ce signal est précédé d’un bip.

Il existe différents types de colliers de dressage dans le commerce. Ils envoient :

  • des impulsions électriques
  • des vibrations
  • des sons
  • des ultrasons
  • des jets odorants (généralement de la citronnelle).

Le collier de dressage comprend un émetteur contrôlé via une télécommande. Celle-ci permet d’actionner le dispositif en envoyant le signal ou de le programmer, mais aussi d’en régler l’intensité et la durée.

Le collier de dressage électrique émet des électrostimulations de faible voltage (3 volts en général). Il est interdit de l’utiliser sur un chiot. Celui à spray déclenche, quant à lui, l’émission d’un signal odorant désagréable pour le chien.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les arguments des fabricants

Pour les fabricants de ces colliers et les éducateurs qui en prônent l’utilisation, ces équipements répondent à une demande spécifique et doivent être employés dans un cadre bien précis. Ils les présentent comme des aides à la communication et à l’éducation et rappellent qu’ils ne sont pas destinés à rester sur le cou de l’animal à longueur de journée, seulement pendant les séances d’éducation. Pour eux, le danger proviendrait d’une mauvaise utilisation du collier de dressage et non pas de l’outil lui-même.

L'avis des défenseurs des chiens

Dans l’autre camp, dont les voix se font de plus en plus entendre et respecter, on estime que l’efficacité du collier de dressage n’est pas totalement démontrée. Il peut même s’avérer contreproductif, le signal émis pouvant être associé par le chien à un autre qui n’a rien à voir, comme la sonnette du domicile. Ce qui crée une confusion dans l’esprit de l’animal et aggrave ses problèmes comportementaux. Sans parler des risques de blessures et de traumatismes associés à de tels dispositifs lorsqu’ils sont défaillants.

A lire aussi : "Apprendre le "non" à son chien"

On pense également qu’à terme, ces colliers sont susceptibles de rendre les chiens plus agressifs.

Rappelons qu’un décret du Code rural 871 du 28 août 2008 Art. R. 214-24 précise que « l’exercice des activités d’éducation et de dressage d’un animal de compagnie dans des conditions de nature à lui infliger des blessures ou des souffrances inutiles est interdit ».

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !

Articles en relation