Une opération de sauvetage est menée pour accueillir 36 chiens de traîneaux maltraités chez un concurrent amoureux des animaux

Illustration : "Une opération de sauvetage est menée pour accueillir 36 chiens de traîneaux maltraités chez un concurrent amoureux des animaux"

Le Chenil d’Orca, situé à Sainte-Rose-du-Nord au Québec, proposait aux touristes en saison hivernale des promenades avec des chiens de traîneaux. Cependant, une plainte a été déposée contre le propriétaire peu scrupuleux qui détenait sa meute dans des conditions déplorables.

Une enquête est en cours, mais les 36 chiens présents sur place font d’ores et déjà l'objet d’une opération de sauvetage de grande ampleur.

C’est Dominique Gagnon, le gérant d’un établissement similaire nommé Les Balades Solo, qui s’est proposé de leur venir en aide. « C’est ma conjointe qui m’a donné l’idée de faire quelque chose pour les chiens qui se situent à 10 kilomètres de chez moi. Les inspecteurs avaient accordé 30 jours aux propriétaires pour apporter un habitat et des soins adéquats. J’ai discuté avec eux et ils m’ont légué la totalité de la meute », a expliqué Dominique à Le Soleil Numérique.

Des soins et un aménagement sur mesure

Les pauvres bêtes ont été retrouvées vivant enchaînées dans un terrain vague et extrêmement amaigries. Dominique et son épouse ont commencé le sauvetage en récupérant 10 chiens le 13 juin 2022.

Mais la météo peu clémente et le manque de moyens pour les accueillir ont ralenti le processus. L’objectif est de leur offrir un environnement sain et confortable le temps qu’il reprenne des forces. Ensuite, ils seront proposés à l’adoption pour débuter une toute nouvelle vie au sein d’un foyer aimant.

Dominique a donc lancé un appel aux dons sur les réseaux sociaux pour bénéficier de l’aide de la communauté. Un élan de solidarité s’est organisé en un temps record. 36 niches et un enclos sont en cours de construction.

« Nous souhaitons leur donner une belle vie et les remettre en bonne forme. Ils recevront les soins nécessaires », a assuré Dominique.

A lire aussi : Un vétérinaire plébiscité après avoir envoyé une lettre adorable pour rassurer un chien et sa famille avant la piqûre de vaccination

Ce jeudi 16 juin, les 26 chiens restants seront à leur tour déménagés. De nombreuses personnes se sont déjà proposées pour adopter un de ces toutous. Par ailleurs, la campagne de dons est toujours en cours afin d’aider à payer la nourriture, les soins médicaux et les matériaux nécessaires à l’aménagement des lieux.

Photo de Mojito "Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire