Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une mère décide d’adopter un chiot pour son fils autiste

Publié le 10/08/2018 à 09h51

Ecrit par Alexandre Dieu

Un enfant atteint d’autisme et du syndrome de FOXG1 a récemment eu l’heureuse surprise de compter un membre de plus dans sa famille : un jeune chiot. Ce dernier s’est rapidement adapté à son compagnon. Il lui offre, aujourd’hui, une très grande joie.

Atteint d’autisme, Hugh peut compter sur l’amour de toute sa famille. Et particulièrement de sa mère qui, pour accompagner les journées de son fils, a décidé d’adopter un chien. Ce dernier avait également comme objectif d’ouvrir encore davantage le petit Hugh sur le monde extérieur.

La nervosité était quand même palpable dans les premiers jours de cohabitation. Mais sur la page Facebook du jeune garçon, une vidéo montre tous les bienfaits d’un tel animal, baptisé Barney. Sa mère écrit à ce sujet :

« Barney apprend à se montrer doux et calme avec Hugh. Pourtant, ce n’est pas quelque chose que nous lui avons appris. Mon mari et moi sommes émus aux larmes en regardant cette interaction magnifique entre Hugh et Barney. »

A lire aussi : "Choisir un chiot"

Elle évoque également le choix d’opter pour un chiot, au départ. « Nous avons examiné le rapatriement et l’adoption d’un chien, avoue-t-elle. Mais nous n’étions pas sûrs qu’un chien plus âgé serait capable de s’occuper d’Hugh. Un chiot, ce n’est pas facile, je vais être honnête. Je voulais savoir si nous avions pris la bonne décision. Et puis, le fameux jour est arrivé. Je savais que c’était la bonne chose pour notre famille. Hugh le caressa et tendit la main pour tenir la patte de Barney. »

Le chiot a su s’adapter à Hugh

Bien qu’actif, Barney n’est jamais contre des moments plus calmes. « Ce qui est encore plus étonnant, c’est que ce même chiot de 13 semaines avait passé la plus grande partie de ses journées à sauter, courir après divers enfants. » Preuve qu’il a su s’adapter à son environnement et à son nouveau compagnon, atteint aussi du syndrome de FOXG1.

Sur le site français de la maladie, on peut lire que « le syndrome FOXG1 est une maladie génétique extrêmement rare (une centaine de cas rapportés) causée par une anomalie sur le gène FOXG1, situé sur le chromosome 14 entre les régions q11 et q13. Ce gène code pour une protéine qui joue un rôle important dans le développement cérébral prénatal. Cette maladie est caractérisée par un trouble du neurodéveloppement associé à une microcéphalie (petite tête), des mouvements anormaux complexes et de l’épilepsie. Le syndrome FOXG1 est à l’origine d’un polyhandicap intellectuel et moteur profond avec une absence d’acquisition du langage, de la préhension volontaire, de la tenue assise ou de la marche ».

Et s’il n’existe aucun remède, il a été prouvé que la mise en relation entre un malade et un animal de compagnie peut aider à mieux supporter cette pathologie génétique, et ainsi à mieux vivre. C’est le pari pris par la famille d’un petit Hugh qui n’a jamais été aussi heureux qu’aujourd’hui.

0 partage

Comme des milliers de propriétaires de chien, souscrivez une assurance santé pour votre compagnon à 4 pattes ! Le devis est personnalisé, c'est rapide et gratuit. N'attendez pas qu'il arrive un accident ou une grave maladie à votre chien !

Si vous aimez votre chien, faites comme des milliers de propriétaires de chien, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 13/08/18

    très émouvant, les animaux ont un sacré instinct et savent prendre soin des enfants et des gens ayant besoin d'eux,

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/08/18

    Je leur souhaite beaucoup de bonheur. Un animal dans une famille c'est magique surtout pour un enfant. Et d'autant plus lorsqu'il est porteur d'un handicap. J'espère que cet enfant s'ouvrira davantage à notre monde et qu'il est autant de souvenirs que j'en ai eu avec ma chienne de petite fille. Nous avons eu toutes les 2 un joli parcours de 18 ans. Récemment, j'ai perdu ma chienne avec laquelle j'ai aussi une belle tranche de vie de 15 ans. Encore beaucoup de bonheur...

     Répondre  Signaler