Une chienne de thérapie redonne de l’espoir à une adolescente qui ne pouvait plus marcher après une longue hospitalisation

Après 2 mois de sédation profonde et une longue hospitalisation, Evie n’était plus capable de tenir sur ses jambes, encore moins de marcher. Pour l’aider à se rétablir et à retrouver ses capacités motrices, l’hôpital a fait appel aux services d’une assistante assez spéciale : une chienne appelée Poppy.

Illustration : "Une chienne de thérapie redonne de l’espoir à une adolescente qui ne pouvait plus marcher après une longue hospitalisation"

En Angleterre, le projet Pets at Therapy (PAT) fait intervenir des chiens de thérapie pour venir en aide aux patients dans les hôpitaux, notamment ceux qui doivent mener un lourd travail de rééducation ou qui sont en perte d’autonomie. L’un de ces canidés est Poppy, une femelle Labradoodle de 9 ans. Elle a littéralement changé la vie d’Evie, une adolescente de 13 ans, rapporte la BBC.

Vous êtes :

Illustration de l'article : Une chienne de thérapie redonne de l’espoir à une adolescente qui ne pouvait plus marcher après une longue hospitalisation
Sunflowers Care Limited / Facebook

En juillet 2023, Evie avait été emmenée aux urgences de l’hôpital de Cambridge à cause d’une infection respiratoire grave. Si grave, d’ailleurs, qu’elle avait dû passer par 2 longs mois de sédation profonde. Pendant ces 8 semaines, elle était littéralement entre la vie et la mort. Au total, elle avait connu 100 jours d’hospitalisation à l’issue desquels elle ne pouvait plus marcher.

En effet, si Evie avait réussi à survivre, sa faiblesse musculaire due à sa longue immobilisation lui avait fait perdre l’usage de ses jambes. Elle était dans l’incapacité de tenir debout. La marche n’était même plus envisageable.

L’espoir était néanmoins encore permis pour l’adolescente originaire de Harlow dans le comté d’Essex. Cet espoir se nommait Poppy.

« Un moment incroyable »

« C'est parce que Poppy était là qu'Evie a tenu debout pour la première fois à ses côtés aux barres parallèle », raconte sa mère Sara. La fille de cette dernière a ensuite trouvé le courage et la force de tenir la laisse de la chienne pour effectuer quelques pas. « C’était un moment incroyable pour tout le monde », se souvient la maman.

A lire aussi : L'éducation d'une chienne sourde en quête d'un nouveau départ est confiée à un détenu qui s'y investit corps et âme

Le programme PAT est mené à l’hôpital de Cambridge par l’équipe du physiothérapeute pédiatrique Jonny Littlewood et la bénévole Lisa Smart. Evie, qui fait partie des premiers bénéficiaires de ce projet, est récemment rentrée à la maison et peut désormais marcher seule en s’appuyant sur des béquilles.

« À un moment donné, elle était sous oxygène maximum. [Les médecins] avaient fait tout ce qu’ils pouvaient. Cependant, Evie s’en est finalement sortie et nous ne pourrions être plus fiers de ce qu'elle a accompli, ni reconnaissants envers ceux qui l'ont aidé. Cela inclut Poppy » conclut Sara.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil