Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Une éleveuse fait don d’un chien pour aider les militaires à faire face aux séquelles psychologiques de la guerre

Publié le 13/01/2016 à 09h03 Modifié le 14/01/2016 à 17h12

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Une éleveuse fait don d’un chien pour aider les militaires à faire face aux séquelles psychologiques de la guerre"

Jody Piner, éleveuse de Golden-Retrievers en Californie, s’apprête à faire don de l’un de ses chiens à un soldat en proie à un mal qui sévit chez de nombreux militaires qui reviennent du front : le trouble de stress post-traumatique.

De nombreux soldats qui rentrent des théâtres de combat gardent les séquelles psychologiques de ces expériences. Ils sont en proie à des symptômes graves, ceux associés au trouble de stress post-traumatique. Beaucoup d’entre eux songent sérieusement à mettre fin à leurs jours et certains finissent par passer à l’acte. C’est ce qui est arrivé à Ben, un sergent de l’US Army (l’armée de terre américaine), qui s’est suicidé en 2013 après être revenu d’un déploiement en Afghanistan.

Ben était le neveu de Jody Piner, une passionnée des chiens installée à Bakersfield, dans le comté de Kern (Californie). A la même période, elle avait également perdu son chien prénommé Summit, à cause d’un cancer.

A lire aussi : "9 comportements canins pouvant être liés à des troubles psychologiques"

Jody Piner travaillait déjà avec les chiens, mais n’avait pas encore démarré son élevage. En se consacrant à celui-ci, elle s’était promis de faire don de l’un de ses chiens à un soldat en détresse pour l’aider à surmonter cette épreuve. En lisant Until Tuesday, un livre autobiographique écrit par Luis Carlos Montalvan, un ancien militaire qui avait fait face au même problème et s’en était sorti grâce à un chien, Jody Piner a été renforcée dans ses convictions.

Elle a donc fait appel à Dale et Lu Picard. C’est ce couple qui avait formé le chien dont il était question dans l’ouvrage, et qui allait donc prendre en charge la formation de l’animal de Jody Piner.

Prénommé Patriot, le Golden-Retriever de Jody Piner poursuit actuellement son apprentissage, qui devrait être terminé dans un an. Il sera alors confié à un militaire souffrant du trouble de stress post-traumatique et de difficultés physiques pour l’aider à surpasser ses tourments. Le chien l’épaulera par sa présence, mais aussi en réalisant, pour lui, une variété de tâches : lui ramener des objets, ouvrir les portes, etc.

923 partages

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !