Une chienne traumatisée accepte enfin les caresses de son nouveau maître, une première qui change tout

En adoptant Sophie, ses maîtres savaient qu'ils allaient devoir faire preuve de patience. Mais ils ne pouvaient s’imaginer à quel point l'animal était ébranlé et ont dû lui laisser suffisamment d’espace et de temps pour qu’il s’adapte. Aujourd’hui, chaque geste d’affection du chien envers eux, même le plus minime, est une petite victoire.

Illustration : "Une chienne traumatisée accepte enfin les caresses de son nouveau maître, une première qui change tout"

Rory Cellan-Jones, ancien journaliste ayant travaillé pour la BBC pendant plus de 40 ans, a ouvert sa porte à une chienne originaire de Roumanie. Cette dernière, nommée Sophie, s’est difficilement adaptée à sa nouvelle vie londonienne. Ses propriétaires ont alors tout fait pour gagner sa confiance et l’apaiser.

Dans son pays d’origine, les chiens errants sont souvent maltraités par des personnes mal intentionnées. Ils peuvent développer de l’anxiété et une grande crainte des humains. Pourtant, Sophie semblait heureuse et bien dans ses pattes, si bien que son refuge l'a jugée prête à changer de vie.

Illustration de l'article : Une chienne traumatisée accepte enfin les caresses de son nouveau maître, une première qui change tout

@rorycellan / Instagram

Un rapatriement difficile

Rory Cellan-Jones et ses proches ont décidé de l’adopter peu de temps avant Noël. Ils se doutaient qu’elle aurait besoin d’un certain temps d’adaptation, comme c’est généralement le cas pour les chiens de refuge. Néanmoins, l’arrivée de Sophie a été « choquante », car personne ne s’attendait à la voir aussi terrifiée : « Elle était beaucoup plus craintive que ce que nous avions imaginé » déclarait l’ex-journaliste relayé par le Daily Mail.

Il a précisé que son épouse et lui savaient que les choses ne seraient pas simples, parce qu'ils n’avaient pas pris la décision d’adopter Sophie « à l’aveugle ». Cependant, son comportement reflétait un véritable traumatisme qui pourrait être lié à son voyage vers le Royaume-Uni selon Rory Cellan-Jones. Il est persuadé que le trajet a été une « expérience assez effrayante » pour le quadrupède.

Vous êtes :

« 2 pas en avant, un pas en arrière »

Sophie passait son temps à se cacher dans la maison. Un rien pouvait provoquer son angoisse et plutôt que de se braquer, ses maîtres ont appris à devenir « incroyablement patients ». Ils ont commencé à considérer chaque progrès de la chienne et ont même intégré un programme de psychologie animale pour mieux la comprendre.

Récemment, Sophie a laissé son humain la caresser sous le menton. Un geste a priori banal, mais qui ne l’est pas pour l’animal. Elle n’aurait jamais accepté cela quelque temps auparavant. Elle avance doucement, mais sûrement, vers la résilience.

A lire aussi : Grâce à sa maîtresse fan de Harry Potter, Dobby le Labradoodle s’entraîne à exécuter des « sorts magiques » (vidéo)

En partageant régulièrement des nouvelles de Sophie sur les réseaux sociaux, Rory Cellan-Jones souhaite faire comprendre à sa communauté qu’adopter un chien de refuge n’est pas un acte anodin. Cela demande parfois des sacrifices et il faut en avoir conscience. Il a précisé que sa famille et lui étaient extrêmement attachés à la chienne malgré les épreuves.

Illustration de l'article : Une chienne traumatisée accepte enfin les caresses de son nouveau maître, une première qui change tout

@rorycellan / Instagram

4 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 15/03/24

    En mai 2022, j'adopte un chat senior de 13 ans dont le maître est décédé. Il est resté sous un lit jusqu'en septembre 2023, ne sortant que pour manger et utiliser sa caisse. Impossible de le caresser. Je l'habituais à moi en lui parlant le plus possible. J'avais mis un miroir pour le voir sous le lit... Et miracle, il est sorti de lui-même, parle beaucoup, me suit, demande des caresses, se promène partout. Mon entourage ne comprenait pas ma patience. Aujourd'hui je suis très heureuse d'avoir ce petit gars auprès de moi.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 15/03/24

    BRAVO pour les maîtres de Sophie qui ont su patienter et tout faire pour garder cette petite chienne si attachante ! mille merci
    BRAVO aussi pour vous Madame qui avec la patience avez réussi à apprivoiser après tant de temps ce pauvre chat traumatisé par le décès de son ancien maître ! MERCI

      Répondre (1)   Signaler

    Invité

    Invité a écrit : 18/03/24

    Merci pour votre commentaire. Cela me touche.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 15/03/24

    Sophie tu es au Paradis et tes maîtres sont des anges.
    Bisous ma petite chérie et bravo à vous Monsieur et Madame

      Répondre   Signaler


  • Image de profil