Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Sauvetages
  5. Un pilote d’avion de ligne fait une escale pour sauver un chien

Un pilote d’avion de ligne fait une escale pour sauver un chien

Publié le 18/09/2015 à 13h42

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un pilote d’avion de ligne fait une escale pour sauver un chien"

Mercredi dernier, le pilote d’un vol de la compagnie aérienne canadienne Air Canada a pris la décision de faire une escale pour sauver la vie d’un chien. Sans son initiative, ce dernier avait de fortes chances de mourir. Le pilote était donc aux commandes de ce vol ralliant Tel-Aviv à Toronto lorsqu’il a constaté qu’un dysfonctionnement s’était déclaré dans le dispositif de chauffage de la soute à bagages.

A l’intérieur de celle-ci se trouvait un chien, un Bouledogue Français mâle de 7 ans prénommé Simba. A haute altitude, la température extérieure peut parfois descendre jusqu’à moins 60°C. Malgré l’effet isolant des parois de l’avion, le froid règne aussi dans la soute qui peuvent mettre en danger la vie de tout animal qui y est embarqué.

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

Le règlement appliqué par la compagnie aérienne Air Canada précise d’ailleurs que la température dans la soute ne doit pas se trouver en dessous de 10°C lorsque des animaux sont à bord. La présence de Simba dans la soute de cet avion et l’avarie constatée dans le système de chauffage justifiaient donc le recours à une procédure d’atterrissage d’urgence. Le pilote a donc pris la bonne décision : il a modifié la trajectoire du vol et fait une escale imprévue à l’aéroport de Francfort, en Allemagne, afin d’éviter au chien de subir les conséquences du refroidissement de la soute.

Peter Fitzpatrick, porte-parole de la compagnie Air Canada, a mis l’accent sur le bon sens du pilote et sur la très grande compréhension affichée par les passagers. Il étaient 260 sur ce vol : « Bien que nous reconnaissons qu'il s'agit d'un inconvénient pour nos clients, la réaction des passagers a été généralement positive, particulièrement lorsqu'ils ont compris que le chien était en danger ». Les passagers et Simba ont ensuite été transférés vers un autre avion et tout le monde a pu rallier Toronto avec seulement 1h15 de retard.

A l’atterrissage, Simba a été récupéré par son propriétaire qui a exprimé toute sa gratitude envers le pilote pour son geste salvateur.

415 partages

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire