Un petit garçon crée son salon de toilettage canin pour payer ses études vétérinaires

Publié le 15/04/2021 à 07h10

Ecrit par Joséphine Voisart dans la catégorie Emotion

Illustration : "Un petit garçon crée son salon de toilettage canin pour payer ses études vétérinaires" © Bien bañado "WOW" / Facebook

Jonathan Ozial est bien décidé à devenir vétérinaire lorsqu’il sera plus grand. Le jeune Mexicain a déjà lancé sa propre entreprise : il lave les chiens de ses clients. Grâce à cet « emploi », il espère financer ses études universitaires.

Cet écolier, amoureux des animaux, se révèle un véritable entrepreneur dans l’âme. Du haut de ses 7 ans, Jonathan a ouvert, de sa propre initiative, un salon de toilettage canin. Chaque week-end, il baigne des chiens dans une bassine sur la terrasse de ses parents. Le toiletteur en herbe réalise un travail sérieux et rigoureux : après avoir shampouiné l’animal, il le sèche et le brosse pour démêler ses poils, explique Demotivateur. Les clients, ravis, récupèrent leur canidé beau, propre et parfaitement chouchouté.

© Bien bañado "WOW" / Facebook

Passionné par les animaux, le garçon veille au bon développement de son entreprise

Une dizaine de chiens sont déjà passés entre les mains expertes du garçon. L’argent qu’il récolte sera utilisé pour financer sa formation universitaire. Jonathan Ozial rêve depuis toujours de se consacrer au bien-être des animaux, et de devenir vétérinaire.

Et pour soigner l’image de son entreprise, aucun détail n’est oublié ! Le jeune entrepreneur a dessiné une affiche sur laquelle il a indiqué ses diverses prestations ainsi que ses tarifs. Son slogan ? « Les chiens se baignent avec amour. » Le dessin, publié sur la toile, est devenu viral.

© Bien bañado "WOW" / Facebook

Jonathan Ozial est suivi par des milliers de personnes sur les réseaux sociaux

Pour l’instant, son projet se développe à merveille. Le petit Mexicain, en plus d’être soutenu par ses parents, a même reçu l’assistance d’un graphiste. Touché par son histoire, le professionnel lui a réalisé une nouvelle affiche, ainsi qu’une page Facebook suivie par plus de 20 000 personnes. Les clients peuvent ainsi prendre des rendez-vous sur Internet.

Tous, que ce soit sa famille ou un grand nombre d'internautes, espèrent que Jonathan pourra, dans quelques années, accomplir son rêve le plus précieux.

A lire aussi : "Dévastée" par la mort de son Dogue Allemand de 87 kilos, cette femme a fait le choix courageux d'offrir le corps de son chien à la science

© Bien bañado "WOW" / Facebook

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation