Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un petit chien aide un garçon à assumer son nanisme

Publié le 02/06/2016 à 17h35

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un petit chien aide un garçon à assumer son nanisme"

Un adorable chien a réussi à faire, en une semaine, ce que les conseillers spécialisés et l’amour d’une mère n’ont pas pu faire en 5 ans : soigner le traumatisme d’un petit Australien de 5 ans atteint de nanisme.

Buddy est un chien d’assistance âgé de 9 ans et qui, tout comme son très jeune maître Quaden Bayles, souffre d’une forme de nanisme appelée achondroplasie, affectant principalement le fémur et l’humérus. La maladie était difficile à vivre pour le garçonnet, jusqu’à ce que sa maman, Yarraka Bayles, ait eu l’idée de ramener Buddy à la maison. Le petit chien n’est pas simplement devenu un membre à part de la famille. Il s’est imposé comme un soutien d’une valeur inestimable pour l’enfant.

Ce dernier ne supportait pas que l’on prononce le mot « nain » en sa présence, mais les choses ont changé avec l’arrivée de Buddy. Lui qui avait été ridiculisé par ses petits camarades et subit le regard des autres, a enfin réussi à évoquer ouvertement son anomalie. En vivant tout à fait normalement et comme n’importe quel autre chien, Buddy a fait comprendre à son ami humain qu’il pouvait, lui aussi, en faire de même.

A lire aussi : "Apprendre son chien à se promener en laisse"

Ce qui était le plus dérangeant pour le garçon, ce n’était pas la réaction des enfants, mais plutôt celle des adultes, notamment dans les centres commerciaux, comme le confie sa mère. Ni ses mots, ni le suivi des psychologues n’ont pu désamorcer les effets destructeurs de ces expériences sur Quaden Bayles.

Mais grâce à Buddy, il a pu prendre confiance en lui et parler plus sereinement de son handicap.

Le nouveau chien a également apporté un grand réconfort à toute la famille qui a perdu, récemment, le grand-père.

1268 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !