Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un homme tue son chien avec le manche d'une pioche et termine en prison !

Publié le 04/12/2015 à 09h04

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un homme tue son chien avec le manche d'une pioche et termine en prison !"

Lundi dernier à Douchy-les-Mines, dans le département du Nord, un homme d’une cinquantaine d’années répondant au nom de Michel Hettmann s’est laissé emporter dans un accès de colère et a tué son chien avec une barbarie sans nom.

Ce dernier, un Cocker âgé de 4 ans, avait, semble-t-il, agacé le quinquagénaire douchynois, car il « aboyait trop ». L’alcool aidant, l’homme est passé à l’acte, s’abattant sur l’animal avec une rage inouïe, lui assénant de multiples coups de manche de pioche. La souffrance infligée au chien et ses gémissements ont alerté les voisins, qui ont immédiatement appelé la police.

A lire aussi : "L'alimentation d'une chienne pendant sa période d'allaitement"

Arrivés sur les lieux, les policiers ont été autant abasourdis par le comportement violent de l’agresseur vis-à-vis du chien que par son attitude belliqueuse à leur égard, puisqu’il les a couverts d’insultes et de menaces. Les agents ont trouvé le chien dans un état de souffrance abominable, baignant dans son sang et agonisant. Il n’y avait, hélas, plus rien à faire pour le pauvre Cocker, même pas chez le vétérinaire qui n’a pu que constater les dégâts (multiples fractures, pneumothorax) et s’est vu obligé d’abréger son terrible calvaire.

Jeudi, Michel Hettmann a dû répondre de ses actes devant le tribunal de Valenciennes. Finissant par reconnaître qu’il avait « craqué » et qu’il en avait eu « marre », pour reprendre ses propres mots, il a été condamné à 2 ans de prison ferme avec mandat de dépôt, à reverser 300 € de dommages et intérêts aux parties civiles qu’ont été la SPA et la Fondation Brigitte-Bardot, la même somme pour 4 des policiers qui étaient venus l’appréhender et 500 € pour le 5e. Il fait également l’objet d’une interdiction définitive de détenir un animal.

413 partages

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !