Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un homme retrouve son chien après l'avoir incinéré : des retrouvailles inattendues !

Publié le 29/01/2020 à 18h18

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

A Sacramento, un homme pensait avoir perdu son chien pour toujours. Au loin, il avait même incinéré ce canidé retrouvé sur la route, écrasé, pendant que c’était le sien. C’était sans compter sur un appel qui allait bouleverser sa vie quelques jours plus tard…

Le temps passé avec son chien n’a que peu de rapport avec le lien tissé. On peut l’avoir adopté hier et en être amoureux au point d’être dévasté. Ralph Johnson, un Américain de Sacramento, ne possédait Cognac que depuis 8 mois. Il avait pourtant développé une incroyable relation. Son nouveau compagnon le lui rendait bien.

Malheureusement, en ce début d’année 2020, son sang n’a fait qu’un tour. Son cœur a failli s’arrêter. Alors qu’il travaillait chez lui, Ralph s’est aperçu que son chien manquait à l’appel. S’était-il enfui ? La peur de le savoir renversé par une voiture lui traversa l’esprit. Elle le quitta provisoirement. Mais l’image apparaissait bien réelle devant ses yeux. Oui, au loin, il apercevait un corps, sans vie, d’un canidé qui ressemblait fortement à son Cognac.

Une puce électronique salvatrice

Les larmes n’ont pu être contenues. Ralph a ramassé le corps et l’a transporté pour l’incinérer, et tenter de faire son deuil. Des adieux trop rapides pour être réels. Mais c’était sans compter sur un coup de téléphone qui allait faire basculer sa vie dans l’autre sens.

Quelques jours plus tard, Front Street, un refuge pour animaux, l’a appelé afin de lui indiquer que Cognac avait été retrouvé et qu’il était en parfaite santé. Cognac était ressuscité dans l’esprit de Ralph, qui se félicitera probablement toujours de la puce électronique qui a permis son identification.

A lire aussi : "Pourquoi mon chien court après sa queue ?"

L’homme ne s’est pas fait prier pour retrouver son protégé. Sitôt les portes de l’abri ouvertes, Cognac a couru dans les bras de son maître, plus soulagé que jamais. Oui, Cognac était bien vivant. Ralph revivait aussi à sa façon. Et la vie, depuis, a repris le cours de son chemin.

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation