Un femme évite le pire pour son chien qui s'apprêtait à manger des croquettes minées de vis rouillées

Publié le 08/04/2021 à 11h20

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Un femme évite le pire pour son chien qui s'apprêtait à manger des croquettes minées de vis rouillées" © Emma Pulford / Facebook

Alors qu’elle promenait ses chiens, une femme a été attirée par l’un d’eux vers une poignée de croquettes laissées dans l’herbe et mélangées à des objets métalliques pointus et rouillés. Pour cette habitante de la région de Liverpool, la personne ayant fait cela avait clairement l’intention de tuer des canidés.

Sooty a été sauvé de justesse par sa maîtresse. Ce chien de 2 ans, qu’Emma Pulford avait adopté dans un refuge, a failli avaler des vis et des morceaux de métal pointus et rouillés, rapportait Liverpool Echo ce mercredi 7 avril.

La jeune femme de 31 ans était en train de promener Sooty et son autre chien, un Teckel de 7 ans appelé Benny, non loin de chez elle à Gateacre, dans la banlieue de Liverpool. Sooty s’est alors mis à tirer sur sa laisse. Quelque chose qui se trouvait dans l’herbe l’attirait irrésistiblement.

Quand le trio s’en est approché, Emma Pulford a découvert avec horreur qu’il s’agissait d’un tas de croquettes piégé. « C'était bien mélangé et caché. Des morceaux de métal et des vis rouillées », détaille l’intéressée, qui a tout juste eu le temps de tirer son chien en arrière. Sans quoi, Sooty « aurait probablement mangé » le mélange mortel.

Un acte « manifestement délibéré », ciblant chiens et renards

Emma Pulford a aussitôt ramené ses chiens à la maison, avant de revenir sur les lieux pour ramasser les croquettes, les vis et les bouts métalliques pour éviter à tout autre animal de les avaler.

Pour la propriétaire de Sooty et Benny, l’acte « était manifestement délibéré, ce n'était pas accidentel ».

A lire aussi : Un chien balancé dans une rivière avec une pierre attachée au cou sauvé et adopté après 15 mois de rétablissement

Elle a partagé le récit et les photos sur Facebook pour appeler les autres propriétaires canins du quartier se montrer vigilants. Les chiens ne sont d’ailleurs pas les seuls animaux risquant de souffrir de graves lésions, voire de perdre la vie, à cause de tels pièges ; une personne ayant réagi à la publication d’Emma Pulford lui a signalé que des renards vivent dans la région.

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

4 commentaires

Articles en relation