Un chien kleptomane ne peut s'empêcher de voler effrontément des oreillers !

Illustration : "Un chien kleptomane ne peut s'empêcher de voler effrontément des oreillers !"

Amos est un véritable kleptomane. Ce que ce chien adore voler et accumuler, ce sont les oreillers et les coussins de ses maîtres. La plupart de ses exploits sont filmés et postés sur les réseaux sociaux.

Il est plutôt commun de rencontrer des chiens qui s’emparent de différents types d’objets pour s’amuser avec, les mâchouiller ou les enterrer quelque part. Ce qui est moins courant, c’est de jeter son dévolu sur des oreillers et de les rassembler sur le gazon. C’est précisément ce que fait Amos, comme le rapporte Team Dogs.

Amos est un adorable croisé Chien léopard Catahoula / Beagle qui vit à Brisbane, dans l’Est de l’Australie. Il est véritablement obsédé par les oreillers et les coussins. Il les prend un par un dans la chambre ou le salon, puis les dépose dans le jardin en enchaînant les allers et retours.

A chaque fois que Melissa Pearce, sa propriétaire, le surprend en pleine action, elle le filme. Le compte Instagram qu’elle lui consacre et qui est suivi par plus de 25 000 abonnés comporte ainsi une variété de vidéos où on voit le quadrupède s’adonner à son étrange passion.

Melissa Pearce, 35 ans, indique qu’il aime aussi subtiliser les vêtements, les chaussures et les tapis de bain de temps en temps. « Amos a toujours aimé voler des choses. Depuis le jour où nous l'avons adopté, c'est un voleur », raconte-t-elle.

Elle explique également que le fait d’avoir déménagé a légèrement modifié ce comportement, sans toutefois y avoir mis fin : « Lorsque nous avons emménagé dans notre nouvelle maison, il a continué à voler mais de manière sporadique ».

« Je me demande ce qui se passe dans sa tête »

Dans sa nouvelle maison, Amos a néanmoins développé une nouvelle peur, celle de « traverser le couloir dans notre maison à cause des bruits forts », précise sa maîtresse. Elle ajoute que la famille et un éducateur canin travaillent sur ce point pour y remédier.

Revenons-en aux objets préférés du canidé, les oreillers, qu’Amos « emporte tous la plupart du temps. Ils finissent généralement dehors et je dois les ramener à l’intérieur », détaille Melissa Pearce. Le chien s’est même mis à le faire chez les parents de sa propriétaire.

A lire aussi : Chaque année, une femme de 80 ans et son chien handicapé entreprennent un voyage d'environ 1 000 kilomètres à cheval

« Pour être honnête, je pense que c'est hilarant et tellement mignon, mais je me demande ce qui se passe dans sa tête », conclut-elle.

"Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire