Un chien, dépourvu de poils à cause d’une grave infestation de puces, se bat pour s’offrir une seconde chance (vidéo)

Bobby a connu des moments difficiles. Le Terrier croisé de 13 ans a fait l’objet d’une négligence qui a bien failli lui coûter la vie. Il a eu la chance d’être repéré à temps par un bénévole de la RSPCA, en Angleterre.

Illustration : "Un chien, dépourvu de poils à cause d’une grave infestation de puces, se bat pour s’offrir une seconde chance (vidéo)"

Kay Hawthorne, responsable de la RSPCA Wirral, se souviendra toujours de sa première rencontre avec Bobby. Pendant toute sa carrière, cette femme n’avait « jamais vu autant de puces sur un seul animal ». Cette condition physique en disait long sur ses souffrances.

Un chien dans un état « lamentable »

Suite à un signalement, Anthony Jones s’est rendu dans la maison de Bobby, à Birkenhead (en Angleterre). L’inspecteur de la RSPCA y a découvert un chien dépourvu de sa fourrure sur la plus grande partie de son corps, à cause d’une énorme infestation de puces, rapporte le Wales Online. « Il n'avait presque plus de poils à partir de la taille et on pouvait voir des milliers de points noirs partout sur lui, qui étaient des puces ».

Le Terrier croisé de 13 ans avait aussi « les oreilles sales et infectées » et souffrait d’une « sécheresse oculaire non traitée », mais ce n’est pas tout : « Ses ongles étaient extrêmement longs. L’un d’entre eux avait tellement poussé qu’il perçait son coussinet et lui infligeait de terribles douleurs », se souvient Kay.

Le propriétaire de Bobby ne se disait plus capable de s’occuper de lui, et envisageait même de le faire euthanasier. Les bénévoles de la RSPCA, eux, n’ont pas hésité une seule seconde à lui donner une nouvelle chance.

Tout faire pour sauver Bobby

« Le personnel s’est mis au travail et lui a donné un bon toilettage, où beaucoup de puces ont été éliminées. Une fois sec, il a été traité contre ses puces. Il a ensuite été vermifugé. Ses yeux douloureux ont été lavés et lubrifiés », raconte la responsable de la RSPCA.

Elle poursuit : « On lui a nettoyé les oreilles bouchées et on a commencé à lui administrer un soin pour enlever l'infection. Nous avons retiré l'ongle percé du coussinet, puis nous avons baigné la plaie, ce qui lui a permis de poser la patte et de marcher correctement pour la première fois depuis longtemps ».

Tout au long de son traitement, Bobby n’a jamais cessé « de remuer la queue ». Il a dormi, pour la première fois depuis bien longtemps, « dans une pièce chaude, sur un lit propre et épais ». Il a eu, cette nuit-là, « le meilleur sommeil ininterrompu qu’il ait eu » depuis de nombreuses années.

Aujourd’hui, Bobby est mieux entouré que jamais

Débarrassé de toutes ses puces et pouvant marcher librement, Bobby a enfin savouré le quotidien de nouveau. Il a vite rejoint le foyer de Kay, où se trouvaient déjà 4 autres chiens : Frankie, Maisie, Eva et Toots. La responsable de la RSPCA savait qu’il serait difficile de reloger le Terrier de 13 ans, alors elle a tout bonnement décidé de le garder à ses côtés.

Illustration de l'article : Un chien, dépourvu de poils à cause d’une grave infestation de puces, se bat pour s’offrir une seconde chance (vidéo)

RSPCA

A lire aussi : Des chiens trouvés dans un refuge abandonné cherchent un foyer chaleureux où écrire un nouveau chapitre plein d'amour (vidéo)

Bobby était « tellement gentil et adorable » qu’elle n’a pas hésité longtemps. Aujourd’hui, il est bien entouré et peut écrire une nouvelle histoire auprès de personnes aimantes, et tirer un trait sur son passé douloureux.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 20/02/23

    mille mercis d'avoir sauvé ce pauvre toutou de l'ENFER où il était et mille mercis de lui avoir donné une nouvelle "jeunesse" dans votre foyer

      Répondre   Signaler


  • Image de profil