Un Bon Samaritain récupère un chien marqué du numéro 300 et lui offre bien plus que son aide !

Illustration : "Un Bon Samaritain récupère un chien marqué du numéro 300 et lui offre bien plus que son aide !"

Il suffit parfois d'une rencontre hasardeuse pour changer complètement le cours d'une vie. À Charleston, en Caroline du Sud (États-Unis), Phil Husentza a tendu la main à un chien quelque peu particulier...

Lucky 300, tel est le nom du chien de chasse de type Foxhound qu'un ami de Phil Husentza a trouvé près de Charleston. Le nombre se réfère à l'énorme marque visible sur ses flancs.

Phil Husentza est venu chercher l'animal négligé et l'a emmené d'urgence dans une clinique vétérinaire afin qu'il soit examiné. D'après le praticien, le canidé a été rasé et brûlé avec une substance chimique qu'il n'a pas pu déterminer. Dogheirs rapporte que Lucky « souffrait un peu » et qu'il luttait contre une infection causée par les brûlures dont il a été victime.

© Charleston Animal Society

Mais grâce aux soins apportés, il s'est très bien rétabli. Il a été pris en charge par la Charleston Animal Society. Kay Hyman, l'une des membres du refuge, a expliqué que certains individus utilisaient des produits, tels que des colorations pour cheveux ou de la peinture, dans le but d'identifier leurs chiens de chasse. En 20 ans d'expérience, elle n'a jamais vu d'animal marqué de la sorte.

© Charleston Animal Society

Lucky, le chien chanceux

Lucky porte bien son nom. Et pour cause : il a eu la chance d'être secouru par un Bon Samaritain et un groupe de volontaires. Et en plus d'avoir reçu de l'aide, il a trouvé une maison pour toujours ! C'est Phil Husentza, l'homme qui l'a sauvé, qui a décidé de l'adopter.

© Charleston Animal Society

Lucky est entré au bon moment dans sa vie. Son père adoptif avait souffert à la suite du décès de son fidèle compagnon à 4 pattes, âgé de 13 ans.

A lire aussi : Une semaine après la disparition de son chien d’assistance, un ancien militaire traumatisé reçoit le coup de fil qu’il espérait tant

© Charleston Animal Society

La première fois qu'il a vu Lucky, il lui a offert une friandise. Le canidé l'a acceptée et a ensuite posé doucement sa tête sur le bras de son bienfaiteur. Dès cet instant touchant, Phil Husentza a déclaré : « Cela m'a fait fondre le cœur et je savais qu'il serait à moi quoi qu'il arrive. »

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 13/08/21

    Marquer unchiende cette facon il faut être.c..niveau superieur delà moule voir du bigorneau seigneur faite que je ne tombe jamais sur un homme faisant cela

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/08/21

    D'accord avec le commentaire précédent ! Chasseurs de merde ! On devrait les marqués de la même façon pour les recenser, et organiser des chasses dont ils seraient eux le gibier ! Voir si ce passe temps leur plairait autant !!! Ils ne savent que faire souffrir, que ce soient leurs chiens ou le gibier ! Ils ne respectent rien et sont fiers d'eux en plus.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/08/21

    C est la pire des race humaines les chasseur en non il y as aussi ceux qui pratique la corrida et les chinois à la fête de je sais plus quoi ou ils entassés des milliers de chiens pour les tue dans de l huile bouillante avant de le manger en fait on et pas nombreux à être humain et bon avec nos animaux

     Répondre  Signaler