Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Selles-sur-Cher (41) : Un 3e chien décède après s’être baigné dans le Cher

Publié le 03/08/2017 à 14h25

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Selles-sur-Cher (41) : Un 3e chien décède après s’être baigné dans le Cher"

Un chien de race Berger Belge Malinois est mort le weekend dernier dans la commune de Selles-sur-Cher après s’être baigné dans l’affluent gauche de la Loire. C’est le 3e cas de décès de ce type enregistré depuis le mois de juin, ce qui a poussé les autorités à effectuer des analyses d’eau et à y interdire à la baignade.

Fin juin, à Selles-sur-Cher dans le département du Loir-et-Cher, un chien a perdu la vie juste après s’être baigné dans le Cher. Quelque temps plus tard, un autre quadrupède a connu le même sort, dans les eaux de la même rivière, mais dans une autre commune, celle berrichonne de Vierzon (18).

Un 3e décès, survenu dans des circonstances analogues, a eu lieu samedi dernier (29 juillet), d’après des faits rapportés par La Nouvelle République. Cette fois-ci, c’est un Berger Belge Malinois qui en a été la victime. Ce dernier accompagnait sa maîtresse et les 2 fils de cette dernière, venus à Selles-sur-Cher en provenance de Chabris (36). La famille indrienne comptait passer un agréable moment sur les rives du Cher, sans savoir que les eaux de la rivière allaient coûter la vie du chien.

A lire aussi : "Apprendre son chien à se promener en laisse"

Celui-ci y a plongé et s’y est amusé comme n’importe lequel de ses congénères adorant les baignades estivales, mais une demi-heure plus tard, il n’était plus de ce monde. Il avait avalé de l’eau – ce qui est quasiment inévitable – et, semble-t-il, ingurgité quelques morceaux d’algues.

Suite à cela, les autorités sanitaires, la gendarmerie et la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations sont intervenues. Des échantillons d’eau ont été prélevés dans cette portion du Cher et la baignade y a été interdite par arrêt municipal, en attendant les résultats des analyses, qui devraient être prêts dans quelques jours.

Dans un communiqué, la préfecture du Loir-et-Cher recommande « de ne pas se baigner ni de pratiquer d'activités nautiques dans le Cher, de ne pas utiliser l'eau pour laver ou faire boire les animaux, de ne pas consommer les poissons ou autres espèces aquatiques présentes dans le Cher, de ne pas jouer avec des bâtons ou galets ayant été immergés, ne pas les porter à la bouche ».

Le Berger Belge Malinois décédé (photo propriétaire / La Nouvelle République)

2990 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !