Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Séisme en Equateur : Dayko, un Labrador sauveteur est mort d'épuisement après avoir sauvé 7 personnes !

Publié le 26/04/2016 à 14h49

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Séisme en Equateur : Dayko, un Labrador sauveteur est mort d'épuisement après avoir sauvé 7 personnes !"

Dayko faisait partie des unités de secours cynophiles dépêchées sur les zones sinistrées par le terrible séisme ayant frappé l’Equateur le 16 avril dernier. Il a permis de sauver 7 personnes et de localiser 2 cadavres. Ses efforts et les conditions difficiles ont malheureusement eu raison de son corps, qui a fini par lâcher prise. Ce héros à 4 pattes se sera battu jusqu’à la fin pour sauver des vies.

Le séisme et les répliques ayant frappé l’Equateur à partir du 16 avril dernier ont été particulièrement destructeurs et mortels. A ce jour, le triste bilan du sinistre s’élève à 654 morts, 16 600 blessés et 58 personnes portées disparues.

Des équipes de secours des 4 coins du pays et de l’étranger ont été dépêchées sur les différents sites atteints par le tremblement de terre dans l’espoir de sauver un maximum de vies. De nombreux chiens continuent de participer aux recherches, dont Dayko. Appartenant à une unité de pompiers venue d’Ibarra, ville du nord de l’Equateur, il a accompagné ses collègues humains à 200 km à l’est de là, sur la cité côtière de Pedernales, sévèrement touchée par le séisme.

Ce Labrador-Retriever de 4 ans a inlassablement fouillé les décombres afin de localiser d’éventuels survivants et s’est brillamment acquitté de cette noble tâche : il a aidé les pompiers à secourir 7 personnes et permis de localiser 2 cadavres.

Il a travaillé durant de longues heures sous la chaleur tropicale et au milieu des gravats, littéralement jusqu’à l’épuisement. Vendredi dernier, Dayko s’est écroulé, victime d’un soudain malaise. Les vétérinaires ont tenté de le ranimer, mais le brave animal s’en est allé rejoindre le Paradis des Chiens.

A lire aussi : "Reprendre un chiot après la mort de son chien"

Dayko a été enterré près de la caserne de pompiers où il vivait. Ses collègues humains et canins ont assisté à la cérémonie funéraire organisée en son honneur. Véritable héros dans son pays, le Labrador-Retriever a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, dont ce tweet (dernière photo) : « Si les chiens ne vont pas au Paradis, alors je voudrais aller là où ils vont lorsque je mourrai ». D'autres photos sont à découvrir sur la page Facebook de Cuerpo De Bomberos Ibarra Ibarra.

7229 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !