Sauvé de la maison de l'horreur, ce chien est méconaissable aujourd'hui !

Publié le 22/05/2020 à 18h16

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Sauvetages

Illustration : "Sauvé de la maison de l'horreur, ce chien est méconaissable aujourd'hui !"
© ACC

Enfermé dans une grange avec d’autres chiens dans leurs propres déchets, un Caniche a pu échapper à son cauchemar.

Pataugeant dans sa propre crasse dans la grange d’une usine du New Jersey, ce Caniche était entassé avec plusieurs autres chiens qui n’avaient d’autre réconfort que d’être ensemble.

Tremblants de peur, les chiens avaient souffert le martyre dans cette cage où les déchets montaient jusqu’au plafond.

Cette prison infernale était le lieu de torture de 130 chiens. Lorsque les autorités ont été alertées de leur présence, plusieurs équipes de sauvetages se sont rendues sur les lieux pour secourir les chiens. L'une d'elles, l’Atlantic County Canines, a malheureusement découvert que 40 des victimes avaient déjà perdu la vie. Leurs corps se trouvaient dans un congélateur.

« L’odeur était tellement forte et insupportable qu’il nous fallait porter des masques pour entrer », raconte Abi Conway à The Dodo. « C’était comme dans un film d’horreur. »

Les conditions sordides dans lesquelles se trouvaient les chiens répondaient au business de la reproduction massive de chiots dans lequel trempait la personne derrière cela.

Toutes les races étaient visées, des Terriers aux Dobermans.

Le Caniche pris en charge par l’Atlantic County Canines faisait partie des 8 chiens que l’équipe a secourus. L’ayant baptisé Beaker, le personnel d’ACC raconte dans quel état était le chien.

« Il était tellement mal en point qu’il n’arrivait même pas à tenir debout et marcher », déclare Conway à The Dodo.

Totalement recouvert de saletés, les équipes ont dû couper les nœuds qui se sont formés avant de découvrir la vraie couleur de son pelage.

Beaker, tout comme ses compagnons, ont tout de suite ressenti un grand soulagement en prenant leur bain. Le fait de se sentir propres leur a instantanément donné de l’énergie.

« Lorsqu’ils se sont rendu compte qu’ils pouvaient à présent bouger, leur figures se sont illuminées », raconte Conway.

Les pauvres chiens, et particulièrement Beaker et son ami Kermit, ont eu beaucoup de mal à faire confiance aux personnes présentes autour d’eux. Ils restaient très méfiants et apeurés.

« Ils reculent lorsque quelqu’un les approche, et vont avoir besoin de beaucoup d’attention et de patience pour pouvoir se remettre de leurs frayeurs », regrette Conway.

Ces 2 chiens ont eu la chance de tomber sur les bonnes personnes pour s’occuper d’eux. Ils ont maintenant appris à apprécier les jeux et les friandises dont ils avaient été si longtemps privés.

La responsable de ce cauchemar enfin terminée est Donna Roberts qui a été jugée pour 130 chefs d’accusation de cruauté envers les animaux. Les sauveurs de Beaker espèrent que ces chiens auront la justice qu’ils méritent.

A lire aussi : Pour éviter le bain, ce chien a une technique bien à lui ! (vidéo)

« La coupable n’en est pas à son premier délit. Les autorités ont eu affaire à elle pendant des années parce qu’elle faisait du commerce de chiots sur internet et qu’elle endossait de fausses identités », rapporte Conway. Il ajoute : « Elle a déjà eu des ennuis pour avoir vendu des animaux en mauvaise santé et sans vaccin. »

Conway reste bouleversé en repensant à ce qu’on vécu ses nouveaux amis, Beaker et Kermit. Il déclare que de les voir apprendre à vivre et faire autant de progrès est une grande leçon d’humilité.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 25/05/20

    j'espère que cette pourriture de femme sera enfin condamnée et surveillée de très très prés. Merci d'avoir sauvé tous ces animaux de la maison de l'horreur

     Répondre  Signaler


Articles en relation