Sans nouvelles de son chiot Chihuahua depuis 2 semaines, elle prend le 1er train l'emmenant 800 km plus loin après l'appel surprise d'un vétérinaire

La puce d’un chiot a fait renaître l’espoir chez sa propriétaire qui le recherchait depuis 2 semaines. Le périple de Wolffi s’est achevé à des centaines de kilomètres de chez lui.

Illustration : "Sans nouvelles de son chiot Chihuahua depuis 2 semaines, elle prend le 1er train l'emmenant 800 km plus loin après l'appel surprise d'un vétérinaire"

Sylvie Boulet était totalement désemparée. Voilà 2 semaines que son ami à 4 pattes, un chiot Chihuahua répondant au nom de Wolffi, s’était volatilisé. Sa race et son jeune âge étaient susceptibles d’attirer les convoitises de voleurs. Ou peut-être un accident lui était-il arrivé. L’aurait-on plutôt emmené en le retrouvant seul et en pensant bien faire ? C’est manifestement cette dernière piste qui est la plus probable.

Le canidé de 4 mois faisait l’objet d’un appel à témoin lancé par sa maîtresse sur un groupe Facebook consacré aux chiens disparus. « Wolffi, bébé Chihuahua, s’est échappé hier mardi 30 avril à Oloron-Sainte-Marie 64400. Il est minuscule, poils ras beige et blanc. On le recherche toujours. Il est pucé », peut-on y lire. Une publication accompagnée d’une photo montrant l’adorable toutou profitant d’un bain de soleil dans le jardin.

Vous êtes :

Illustration de l'article : Sans nouvelles de son chiot Chihuahua depuis 2 semaines, elle prend le 1er train l'emmenant 800 km plus loin après l'appel surprise d'un vétérinaire
Sylvie Boulet / Facebook

La famille habite le quartier Sainte-Croix dans la commune béarnaise. La disparition de Wolffi avait été constatée en fin d’après-midi ce jour-là et les recherches avaient aussitôt été lancées.

Illustration de l'article : Sans nouvelles de son chiot Chihuahua depuis 2 semaines, elle prend le 1er train l'emmenant 800 km plus loin après l'appel surprise d'un vétérinaire
Sylvie Boulet / Facebook

Malgré leur intensité et leur caractère incessant, elles demeuraient infructueuses jusqu’à ce rebondissement inattendu survenu le mardi 14 mai.

Un vétérinaire basé à Dreux, dans le département d’Eure-et-Loir, a en effet contacté la propriétaire du chiot pour lui annoncer la nouvelle qu’elle espérait tant entendre depuis des jours ; Wolffi a été retrouvé sain et sauf.

Emmené par erreur par des vacanciers euréliens

Mais alors, comment un jeune Chihuahua de quelques mois a-t-il bien pu voyager si loin, Dreux se trouvant à 800 kilomètres au nord d’Oloron-Sainte-Marie. En fait, c’est un couple de retraités qui l’y avait emmené, rapportait La République des Pyrénées.

A lire aussi : La démarche pédagogique d'un malvoyant expliquant en vidéo comment son chien guide l'aide dans les transports

Ces derniers venaient de passer leurs vacances dans les Pyrénées-Atlantiques et avaient craqué pour l’irrésistible bouille de Wolffi, ignorant probablement qu’il avait déjà une famille et que celle-ci le recherchait désespérément. A leur retour dans le Drouais, ils l’avaient fait examiner par le vétérinaire en question qui, comme chaque fois qu’un animal de compagnie est amené, a commencé par le passer au lecteur de puce. L’appareil lui a bel et bien renvoyé un numéro d’identification et le praticien a ainsi pu obtenir les coordonnées de la maîtresse.

Sylvie Boulet n’a pas perdu de temps. Elle a sauté à bord du premier train pour effectuer le long trajet et ramener son Wolffi à la maison.

1 commentaire