Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Réunion : une association porte plainte après la découverte d’un chien avec plusieurs coups de couteau

Réunion : une association porte plainte après la découverte d’un chien avec plusieurs coups de couteau

Publié le 19/04/2016 à 15h02

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Réunion : une association porte plainte après la découverte d’un chien avec plusieurs coups de couteau"

A Ravine des Cabris, sur l’île de la Réunion, un chien gravement blessé et baignant dans son sang a été trouvé par une dame qui a signalé son cas à l’association Envol Toit. L’animal a reçu un total de 10 coups de couteau. Un acte horrible qui ne devrait pas rester impuni : une plainte pour actes de cruauté envers un animal a été déposée et une enquête sera ouverte.

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

Jeudi dernier, un acte d’une cruauté sans nom a été dénoncé par une dame à Ravine des Cabris, un lieu-dit faisant partie de la commune de Saint-Pierre, dans le Sud de l’île de la Réunion (département d’outre-mer). Elle a, en effet, trouvé un chien portant plusieurs blessures profondes et baignant dans son sang sur le parking d’un centre commercial du quartier. Elle a alors immédiatement contacté l’association Envol Toit, puis le chien martyrisé a été emmené chez le vétérinaire pour être examiné et soigné : le ou les agresseurs de l’animal lui ont asséné un grand nombre de coups de couteau, 10 au total, dont 6 dans l’anus et 4 autres sur d’autres zones du corps.

C’est une utilisatrice de Facebook, Anne Chevillot, qui a publié les photos insoutenables du chien blessé sur le réseau social afin de dénoncer ces agissements abjects.

Ayant pris connaissance de cette affaire, l’association Sarah Delavergne a annoncé son intention de porter plainte pour actes de cruauté envers un animal. Dans le même temps, une enquête sera ouverte. Si le ou les responsables de ce crime sont identifiés et arrêtés, ils tombent sous le coup de l’article 521-1 du code pénal, risquant ainsi jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende.

2137 partages

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !