Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Rebreuve-Ranchicourt (62) : 2 chiens meurent empoisonnés, probablement au Témik

Rebreuve-Ranchicourt (62) : 2 chiens meurent empoisonnés, probablement au Témik

Publié le 17/08/2017 à 10h12

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Rebreuve-Ranchicourt (62) : 2 chiens meurent empoisonnés, probablement au Témik"

Un Jack Russell Terrier et un Dogue Argentin sont morts en juillet dernier après avoir avalé des boules de viande empoisonnées. La substance mortelle pourrait être du Témik, mais cela n’a pas encore été confirmé par les analyses.

Le samedi 22 juillet, Delphine Haillez, qui habite Paris, était arrivée chez sa sœur Stéphanie à Rebreuve-Ranchicourt, dans le Pas-de-Calais, pour passer le weekend en sa compagnie. Elle était accompagnée de son chien Ulk, un Jack Russell Terrier de 13 ans, qui était par ailleurs ravi de retrouver Jaina, le Dogue Argentin de Stéphanie.

Alors que les 2 sœurs étaient occupées à décharger le véhicule, les 2 chiens sont partis jouer dans les champs environnants, pour ne plus revenir, d’après L’Echo de la Lys. Préoccupées, Delphine et Stéphanie sont parties à leur recherche et ont fini par découvrir les 2 quadrupèdes sur le flanc, de la bave sortant de leurs gueules.

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

Emmenés en urgence chez le vétérinaire, ils n’ont hélas pas pu être sauvés. Une quinzaine de minutes plus tard, malgré les perfusions posées par ce dernier, Ulk et Jaina ont rendu l’âme.

Ils venaient d’être empoisonnés ; ils auraient, semble-t-il, avalé des boulettes de viande contenant une substance hautement toxique. Leurs propriétaires pensent à un empoisonnement au Témik, un puissant insecticide interdit à la vente, mais cette thèse n’a pas encore été confirmée en l’absence d’analyses approfondies en laboratoire.

Prévenue, la gendarmerie de Hersin-Coupigny a indiqué que 4 chiens avaient été empoisonnés durant ce même weekend des 22 et 23 juillet.

La mairie quant à elle, a diffusé un message pour que les propriétaires de chiens de la commune ne subissent pas le même sort.

6 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !