Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Plus de 120 chiens saisis dans un élevage qui ne pouvait en contenir que 50…

Publié le 11/10/2018 à 09h22

Ecrit par Alexandre Dieu

Dans la Meuse, un élevage familial enfermait plus d’une centaine de chiens dans des conditions insalubres. Pourtant, les structures n’étaient pas faites pour accueillir plus de 50 animaux. Une saisie a eu lieu ce lundi 8 octobre et les canidés sont désormais gardés par 2 Fondations.

On le constate malheureusement tous les jours. Certains éleveurs professionnels sont peu recommandables. Dans un petit village de la Meuse, du nom de Billy-sous-les-Côtes, à quelques kilomètres de Verdun, un élevage familial était conçu pour accueillir au maximum une cinquantaine de chiens. Ses infrastructures ne pouvaient en prendre davantage. Et pourtant, 121 chiens ont été saisis récemment par la Fondation Assistance pour Animaux.

Comme elle l’annonce, la saisie a eu lieu suite à des loyers impayés. C’est donc en compagnie de 30 Millions d’Amis, des gendarmes, de la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) de la Meuse, mais aussi d’un huissier de justice qu’Assistance pour Animaux est intervenue, lundi 8 octobre.

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

« L’élevage devait détenir maximum 9 chiens (permis d’exploitation de l’éleveuse). Sur place, nos équipes sont tombées de haut : ils retrouveront dans différentes pièces de la maison, mais également dans une bergerie désaffectée pas moins de 120 chiens et chiots », fait remarquer la Fondation. Des races multiples se faisaient face : Akita, husky de Sibérie, spitz, samoyède et pomsky pour ne citer qu’elles…

« C’est de l’élevage qui a débordé »

Les enclos étaient sales, souillés par des excréments. Certains avaient un grillage rouillé. Sur le site de 30 Millions d’Amis, Martine Schmitt, présidente de l’Étang bleu, s’explique : « C’est de l’élevage qui a débordé. Cela se passait bien jusqu’à aujourd’hui où c’est une catastrophe. Quand on fait de la reproduction intensive, on en arrive à de telles situations. Si nous n’étions pas intervenus, le chiffre aurait quasiment doublé en un an. »

Les locataires des lieux avaient été expulsés pour cause de surendettement. Du coup, afin de générer des profits, ils revendaient les chiens entre 800 et 4 000€. Une décision de justice sera rendue le 28 novembre 2018 pour savoir où les chiens pourront aller. En attendant, ils ont été recueillis par les 2 Fondations sur place.

Vous pouvez devenir famille d’accueil en contactant le refuge 30 Millions d'Amis de la Tuilerie à Saint-Hilliers (77) au 01 64 00 15 45 ainsi que les refuges de la Fondation Assistance aux Animaux à Morainvilliers (78) au 01 39 08 00 87 et Villevaudé (77) au 01 60 26 20 48.

3108 partages

Comme des milliers de propriétaires de chien, souscrivez une assurance santé pour votre compagnon à 4 pattes ! Le devis est personnalisé, c'est rapide et gratuit. N'attendez pas qu'il arrive un accident ou une grave maladie à votre chien !

Si vous aimez votre chien, faites comme des milliers de propriétaires de chien, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !