À Pâques, protégeons nos animaux des dangers des chocolats

Le risque que comporte l’ingestion de chocolat pour la santé de nos compagnons à fourrure est bien connu. Pourtant, ce sont des centaines de cas d’intoxication d’animaux qui continuent d’être enregistrés chaque année, en particulier lors des fêtes. Qu’est-ce qui rend le cacao si dangereux pour nos chiens et chats ? Comment les en prémunir ? Que faire s’ils venaient malgré tout à en avaler ? Agria Assurances pour Animaux vous aide à adopter les bons réflexes à l’approche de Pâques.

Illustration : "À Pâques, protégeons nos animaux des dangers des chocolats"

Nous ne sommes plus qu’à quelques encablures du weekend pascal, une période de l’année où les vedettes incontestées seront les friandises cacaotées de circonstance. Œufs, lapins et autres poules en chocolat seront omniprésents dans les foyers, ce qui n’est pas une si bonne nouvelle que cela pour bon nombre de nos animaux de compagnie.

Si nous raffolons de ces douceurs, ces dernières sont extrêmement dangereuses pour nos fidèles compagnons. Les chiens sont les plus exposés au risque lié à l’ingestion de chocolat, mais les chats, les furets et les petits rongeurs sont également concernés.

Illustration de l'article : À Pâques, protégeons nos animaux des dangers des chocolats

Pourquoi le chocolat est-il si toxique pour nos animaux ?

Le cacao contient de la théobromine, un composé proche de la caféine. Plus le chocolat est caractérisé par une teneur élevée en théobromine, ce qui est le cas du chocolat noir, plus il est toxique pour l’animal. Ainsi, on estime que 100 grammes de chocolat noir - une quantité susceptible de contenir 1600 milligrammes de théobromine - constituent une dose potentiellement mortelle pour un chien de 10 kilogrammes.

L’ingestion de 20 à 40 milligrammes de théobromine donne lieu à des troubles digestifs chez l’animal. 40 à 50 milligrammes provoquent des troubles neurologiques, 60 milligrammes sont source de problèmes cardiaques.

Illustration de l'article : À Pâques, protégeons nos animaux des dangers des chocolats

Quels sont les symptômes, justement, qu’affiche un animal intoxiqué à la théobromine ? Il peut être atteint d’hyperthermie, de soif excessive et d’agitation. Il peut également se mettre à vomir, à haleter, à trembler et être pris de diarrhée. Dans les cas les plus graves, convulsions, perturbations cardiaques et coma sont susceptibles de survenir avant le décès.

Soulignons que même s’il s’agit de chocolat au lait ou de chocolat blanc, dont la teneur en théobromine est moindre, ces produits sont loin d’être inoffensifs pour nos animaux de compagnie. Premièrement parce qu’ils en contiennent quand même, et deuxièmement, car ils comportent du sucre et des matières grasses inadaptés à leurs besoins.

Comment prévenir l’ingestion de chocolat par nos compagnons ?

S’ils peuvent avoir lieu toute l’année, les cas d’intoxication au chocolat connaissent un pic lors des périodes festives et les grandes occasions. Noël, anniversaires et Pâques sont autant d’évènements où les douceurs sont légion.

La première des préventions consiste tout simplement à faire en sorte que l’animal n’ait pas accès au chocolat. Les produits doivent être bien cachés, dans des placards fermés et idéalement en hauteur. On doit aussi penser à fermer et ranger convenablement les poubelles, des restes de confiseries pouvant s’y trouver et attiser la gourmandise de nos amis à 4 pattes.

Illustration de l'article : À Pâques, protégeons nos animaux des dangers des chocolats

Si vous organisez une chasse aux œufs de Pâques dans votre jardin, assurez-vous que votre animal n’entre jamais en contact avec ces irrésistibles friandises. Faites en sorte qu’il n’ait pas accès au jardin et profitez-en pour emmener votre chien en promenade ou au parc pendant qu’un autre adulte supervise le jeu avec les enfants. Une fois ce dernier terminé, tous les œufs doivent avoir été ramassés.

Comment réagir en cas d’intoxication ?

Si, malgré toutes les précautions prises, Médor ou Minet a tout de même pu mettre la patte sur du chocolat et en avaler, la réaction doit être immédiate. Plus vite l’animal sera pris en charge et soigné, plus ses chances d’en guérir et d’y survivre seront grandes.

A lire aussi : Le moment touchant où un chien se sentant délaissé après l'arrivée du bébé tombe dans les bras de sa maîtresse prise de remords (vidéo)

  • Appelez le vétérinaire ou les services d’urgence. Indiquez à votre interlocuteur l’heure d’ingestion, le type de produit consommé par l’animal et la quantité.
  • N’essayez surtout pas de le faire vomir. Laissez faire le vétérinaire qui aura recours au procédé et au remède adéquats.

Comme vu plus haut, tous les animaux de compagnie sont logés à la même enseigne face au risque d’intoxication au chocolat. Même en étant extrêmement prévoyant, on n’est jamais totalement à l’abri d’un accident. À ce moment-là, le propriétaire ne doit pas avoir à choisir entre faire en sorte que son ami reçoive les meilleurs soins pour le sauver ou préserver son porte-monnaie.

Voilà pourquoi disposer d’une assurance pour son chien ou son chat est utile et salvateur, à Pâques comme à n’importe quelle autre période de l’année. Agria Assurance pour Animaux propose des formules modulables selon les spécificités de l’animal (race, besoins…) et le budget de son maître. Les propriétaires de plus d’un million d’animaux européens font déjà confiance à Agria et à ses 130 années d’expérience au service de la santé animale.

1 commentaire