Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Emotion
  5. Mexique : perdu en pleine montagne, un adolescent doit sa survie à un chien

Mexique : perdu en pleine montagne, un adolescent doit sa survie à un chien

Publié le 26/07/2016 à 11h53

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Mexique : perdu en pleine montagne, un adolescent doit sa survie à un chien"

Si Juan Heriberto Trevino, 14 ans est encore en vie, c’est bien grâce à un ange gardien à 4 pattes dont l’arrivée auprès du garçon a été providentielle. Juan s'est perdu en montagne. Il a bénéficié de la présence de l’animal, qu’il avait rencontré quelques heures plus tôt, durant les 44 heures de solitude et d’angoisse qu’il avait vécues avant l’intervention des secouristes.

Le 20 juillet dernier, Juan Heriberto Trevino se trouvait sur un site de montagne dans le cadre d’une sortie avec sa colonie de vacances. L’adolescent, âgé de 14 ans, prenait ainsi part à une randonnée dans la chaîne montagneuse de la Sierra Madre orientale, non loin de la ville de Galeana dans l’Etat du Nuevo León (nord-est du Mexique).

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Pour une raison qui n’a pas été précisée, le jeune Juan s’est retrouvé loin du groupe et s’est égaré. Il est alors tombé dans un ravin et y est resté pris au piège. Fort heureusement pour lui, Max, un Labrador-Retriever dont il avait fait la connaissance quelques heures auparavant, l’a accompagné. Il est resté auprès de lui durant toute sa mésaventure, qui s’est étendue sur 44 heures.

La présence du chien aux côtés de l’adolescent a été véritablement providentielle. Grâce à Max, Juan Heriberto Trevino a pu lutter contre le froid en le gardant tout près de lui, mais ce n’est pas tout. L’animal l’a également guidé vers un point d’eau et tous 2 ont ainsi pu éviter la déshydratation. Le jeune garçon a donc pu tenir le coup jusqu’à l’arrivée des secours. Sain et sauf, il a pu serrer sa mère, émue et soulagée, dans ses bras. Juan a ensuite émis le souhait d’adopter son sauveteur, mais Max avait déjà une famille.

896 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !