Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Meurthe-et-Moselle : 6 mois avec sursis pour l’homme qui avait tué au fusil la chienne Fleur

Meurthe-et-Moselle : 6 mois avec sursis pour l’homme qui avait tué au fusil la chienne Fleur

Publié le 24/05/2017 à 17h03

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Meurthe-et-Moselle : 6 mois avec sursis pour l’homme qui avait tué au fusil la chienne Fleur"

La pauvre de chienne se trouvait au mauvais endroit et au mauvais moment. Elle n’avait rien à voir avec la dispute opposant le prévenu et l’ami de celui-ci, mais cela ne l’a pas empêchée de mourir après avoir été criblée de plombs.

Un homme de 49 ans a été condamné à 6 mois de prison avec sursis par le tribunal de Nancy pour des faits remontant au 28 février dernier, d’après L’Est Républicain.

Ce soir-là, le quadragénaire, qui s’était disputé avec un ami habitant dans la commune de Toul (54), s’est rendu chez ce dernier pour en découdre. L’homme n’avait clairement pas l’intention de régler leur différend de manière pacifique, puisqu’il avait emporté un fusil à canon scié.

Voulait-il simplement l’effrayer ou mettre ses menaces à exécution ? Nul ne le sait, hormis l’intéressé. Toujours est-il que la personne qu’il visait n’était pas chez elle à ce moment-là. Dépité, le prévenu a passé sa colère sur une pauvre chienne qui avait eu la malchance de passer par là.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Résultat : l’animal s’est retrouvé criblé de plombs et est mort sur le coup. Lors du procès, des radios de l’autopsie de la chienne prénommée Fleur ont été exposées ; elles montraient clairement la multitude de points blancs correspondant aux projectiles de l’arme à feu logés dans son corps.

Fleur appartenait à la voisine du Toulois, un septuagénaire qui l’avait recueillie alors qu’elle errait près de chez elle. La chienne avait été victime de mauvais traitements par le passé et son arrivée chez cette dame était une bénédiction pour elle.

A la barre, le prévenu a livré une version différente du récit qu’il avait fourni aux policiers lors de sa garde à vue, peu après les faits ; alors qu’il avait avoué aux fonctionnaires de police qu’il avait décidé de passer ses nerfs sur l’animal, il s’est rétracté 3 mois plus tard au tribunal, déclarant qu’il avait l’intention de se suicider et que c’est en posant l’arme que le coup de feu serait parti, touchant accidentellement la chienne.

Une explication qui n’a évidemment pas convaincu grand monde lors de l’audience. La condamnation a été conforme aux réquisitions du vice-procureur.

Tribunal de Grande Instance de Nancy (Google Street View)

2138 partages

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !