Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les grands aéroports parisiens pointés du doigt après plusieurs accidents graves de transport d’animaux

Publié le 11/09/2019 à 15h09

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Les grands aéroports parisiens pointés du doigt après plusieurs accidents graves de transport d’animaux" Photo d'illustration

Chats disparus ou décédés, chien blessé… Les incidents graves ayant affecté des animaux transportés par avion dans les aéroports d’Orly et de Roissy ont poussé les propriétaires et les associations à réagir. L’une des victimes est un chat nommé Minus, introuvable depuis plus de 2 semaines.

L’association Stéphane Lamart a adressé un courrier à la direction d’ADP (Aéroports de Paris) pour dénoncer la multiplication des incidents – dont des cas mortels – ayant récemment émaillé les opérations de transports d’animaux de compagnie, en majorité des chats et des chiens.

Le chat Zadig, disparu le 1er août

A l’aéroport d’Orly, le 1er août, un chat répondant au nom de Zadig avait disparu juste avant le décollage de l’avion dans la soute duquel il devait embarquer. Le vol en question était assuré par la compagnie Air Caraïbes. Comme le rapporte Le Parisien, le félin se serait volatilisé suite à « l’imprudence d’un manutentionnaire, qui a fait tomber sa caisse sur le tapis roulant menant à l’avion ». Plusieurs employés de l’aéroport ont, de manière anonyme, fait état de manque de soin dans la manipulation des cages. Il a notamment été question d’un chien Rottweiler blessé. Heureusement, Zadig a été retrouvé, comme annoncé mardi (10 septembre) sur la page Facebook de Cats In The Air. Cette association réunissant des salariés d’Air France s’emploie à capturer des chats dans les aéroports, pour ensuite les faire adopter.

Minus, toujours introuvable

Un dénouement positif que voudrait bien connaître Nathalie Martins, qui a d’ailleurs félicité l’association sur sa page.

La jeune femme n’a, en effet, plus de nouvelles de son chat de 4 ans, Minus, depuis le dimanche 25 août. Ce soir-là, elle revenait de vacances du Portugal à bord d’un avion de la compagnie Transavia, filiale low cost du groupe Air France-KLM. Minus avait, en principe, fait le voyage à l’intérieur de sa caisse, dans la soute. Toutefois, une heure après leur arrivée à Orly, on lui a annoncé que le félin avait tout bonnement disparu, comme le rapporte France Bleu.

ADP lui a remis une caisse vide, ainsi que le collier de l’animal, en lui disant que ce dernier s’est échappé après qu’un manutentionnaire avait fait tomber ladite caisse. Plus tard, un autre récit, totalement différent, lui a été donné ; Minus se serait enfui par un interstice de la caisse, ce que Nathalie Martins n’a évidemment pas accepté, expliquant que l’espace en question n’était que de 1 cm et que son chat, pesant 7,5 kg, ne pouvait certainement pas passer par une ouverture aussi étroite. Ici, ADP estime que la responsabilité de l’incident revient à la compagnie Transavia.

Très affectée, Nathalie Martins a confié, dans une nouvelle publication Facebook du 4 septembre, qu’elle en avait perdu le sommeil, mais qu’elle continuerait de « remuer ciel et terre » pour retrouver Minus. Dans le même post, elle a joint la capture d’écran d’un courrier qu’elle avait reçu la veille de la part de Transavia, où la compagnie assurait qu’elle poursuivait ses efforts pour tenter de localiser le chat, déclarant notamment avoir mis en place des « points de nourrissage » et des « trappes ».

Lundi (9 septembre), la propriétaire de Minus a porté plainte contre la compagnie et le groupe ADP pour « sévices graves ou actes de cruauté envers un animal ». Son avocat, Me Arash Derambarsh, a dit espérer une condamnation « afin que cela ne se reproduise plus ».

A lire aussi : "La caisse de transport pour chien"

Mojito, 3 ans, mort après la chute de sa caisse alors qu’on l’acheminait vers l’avion

La liste des incidents ne s’arrête pas là. Le 15 août dernier, c’est un chat prénommé Mojito et âgé de 3 ans qui a perdu la vie, alors qu’on le transportait sur le tarmac de Roissy vers l’avion d’Air France qui devait l’emmener à Libreville. La caisse dans laquelle il se trouvait était tombée du véhicule à cause de l’imprudence d’un bagagiste. Sa maîtresse et les enfants de cette dernière embarquaient alors en cabine pour rejoindre son compagnon au Gabon. Outre Mojito, le 2e chat et le chien de la famille étaient également du voyage, mais ils sont arrivés sains et saufs. Air France a annoncé avoir ouvert une enquête interne, d’après un autre article du Parisien.

A propos de l'auteur :

0 partage

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 12/09/19

    j'espère que la compagnie aérienne sera condamnée.....c'est une HONTE !!! j'espère que MINUS sera bientôt retrouvé.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 12/09/19

    De tout coeur avec Nathalie Martins en espérant que Minus sera rapidement retrouvé . L'association CATS IN THE AIR fait un travail formidable sur le terrain pour trapper, identifier, stériliser, nourrir et soigner et parfois faire adopter la population de chats errants peuplant les terrains de ces aéroports. Mais ces incidents sont très graves et prouvent le manque de sérieux, de sécurité et de professionnalisme de certains salariés. Les compagnies aériennes ainsi que l'aéroport doivent être sanctionnées avec obligation de mise en place de procédures de sécurité et de contrôle.

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 14/09/19

    Et surtout qu ils mettent vraiment en place des moyens pour retrouver Minus car tout le travail de recherche repose sur les épaules des bénévoles des associations auxquels j adresse tout mon resoect. Que la compagnie mette des cages, des croquettes, des affiches...la plupart des personnels questionnés dans les salles de bagages n ont jamais entendu parler de Minus..c est normal? On a fait des tests.,on sait...

     Répondre  Signaler