Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Les bourreaux d’un chien jeté du haut d’une terrasse libérés sous caution !

Publié le 06/07/2016 à 11h30

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Les bourreaux d’un chien jeté du haut d’une terrasse libérés sous caution !"

Difficile à croire en voyant ces images insoutenables, mais les auteurs de cet acte horribles sont des étudiants en médecine… Ils s’appellent Gautam Sudarshan et Asish Paul et l’un a filmé l’autre tandis qu’il jetait un pauvre petit chien du haut d’une terrasse. Leur crime a été sanctionné d'une simple amende malgré la mobilisation de nombreuses personnes, associations et institutions pour retrouver les coupables et les traduire en justice.

Les faits sont terribles, mais il est de notre devoir d’en parler pour faire en sorte que les personnes qui en sont responsables soient amenées à répondre de leurs actes. Il s’agit d’une vidéo circulant depuis plusieurs jours sur le net et devenue virale pour une bien triste raison.

Les images en question montrent un jeune homme agrippant fermement un petit chien, l’obligeant à se tenir sur le rebord d’une terrasse, avant de commettre l’impensable : sans aucune vergogne ni pitié, il ne trouve rien de mieux à faire que de jeter le pauvre animal sans dans le vide.

Un geste horrible qui a scandalisé un grand nombre d’internautes depuis la diffusion de la vidéo. Le jeune homme coupable de cet acte ignoble s’appelle Gautam Sudarshan. Il se trouve qu’il un étudiant en médecine… Une véritable aberration ! L’autre jeune homme, celui qui le filme, s’appelle Asish Paul et étudie lui aussi la médecine. Ils sont tous 2 inscrits au Madha Medical College de la ville de Chennai.

A lire aussi : "Apprendre son chien à se promener en laisse"

Les images de la vidéo sont insoutenables. Nous avons choisi de ne pas la poster directement. Pour la voir, cliquez ici.

2 fractures et en état de choc

La petite chienne est toujours en vie. Elle a été prise en charge par les services vétérinaires. 2 fractures ont été diagnostiquées dont une à la patte arrière droite et une autre à la colonne vertébrale. L'animal reste en état de choc mais semble en voie de rédemption comme l'affirme la personne reponsable du mouvement de contestation contre l'auteur de ce geste atroce :

Il affirme lui-même que les malfaiteurs n'ont eu à payer qu'une simple caution et n'ont même pas connu la prison ferme :

2979 partages

4 commentaires

  • Kazhig a écrit : 09/07/16

    Ils vont devenir médecins ? Mieux vaut les éviter, ce sont de véritables dangers publics.

     Répondre  Signaler


  • Kazhig a écrit : 09/07/16

    Encore moi. Ces tortionnaires devraient être punis à juste titre, ce qui apparemment n'est pas le cas.

     Répondre  Signaler


  • CHRISTINE GIGOT christine a écrit : 19/07/16

    Inadmissible pareille "peine" ! Une sanction EXEMPLAIRE voilà ce qu'il faut... pour décourager d'autres fêlés pareils à ces monstres !!!

     Répondre  Signaler


  • Oban0168 a écrit : 20/07/16

    Oui des étudiants en medecine, mon dieu ceux qui iront se faire soigner par eux je les plaints. Quelle honte. Leur nom devrait être écrit en GROS partout.
    Et quel soulagement quand j ai lu que la petite louloute allait s en sortir. Merci à l association et HONTE à ceux qui ont laisser les tirtionnaires en liberté. Se sont des tueurs en puissance.

     Répondre  Signaler