Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Lens (62) : Un Boxer négligé et malade secouru par la Fondation 30 Millions d’Amis

Publié le 28/04/2017 à 11h59

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Sauvetages

Illustration : "Lens (62) : Un Boxer négligé et malade secouru par la Fondation 30 Millions d’Amis"

La Fondation 30 Millions d’Amis a secouru un chien très maigre et malade à Lens, dans le Pas-de-Calais. Son propriétaire le négligeait depuis un certain temps.

Nous aimerions tant ne plus avoir à relayer d’aussi tristes histoires, mais ces faits existent et il est important de les dénoncer. Heureusement pour l’animal dont il est question ici, son calvaire a pris fin et les quelques années qui lui restent à vivre promettent d’être bien plus heureuses.

Prénommé Chef, ce Boxer âgé de 10 ans n’avait que la peau sur les os lorsqu’il a été sauvé par l’équipe de la Fondation 30 Millions d’Amis dans le domicile de son propriétaire à Lens, dans le Pas-de-Calais. Son extrême maigreur n’était pas le seul motif de préoccupation quant à son état de santé ; Chef souffrait également de plusieurs maladies, dont une forme de gale ayant atteint ses oreilles, de l’arthrose et une anémie.

Le canidé vivait un véritable cauchemar, qui s’est heureusement terminé le 14 avril dernier grâce à l’intervention de la Fondation, qui a ainsi réagi à un signalement. Son propriétaire ne l’avait, semble-t-il, jamais emmené chez le vétérinaire. Face à l’état de négligence dans lequel il se trouvait, la Fondation 30 Millions d’Amis n’a eu d’autre choix que de porter plainte pour « abandon », comme elle l’explique sur son site web.

Pour sa part, Chef continue de recevoir les soins nécessaires et une alimentation adaptée au refuge de La Tuilerie à Saint-Hilliers (77).

La Fondation 30 Millions d’Amis indique, par ailleurs, qu’un autre Boxer sénior avait été hélas retrouvé mort dans un appartement à Gisors (27), après le déménagement de son maître, et ce, le même weekend. Là encore, une plainte a été déposée, mais pour « acte de cruauté » cette fois-ci.

A lire aussi : "Apprendre le "non" à son chien"

Chef (photo : Fondation 30 Millions d'Amis)

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !