Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. La proposition de crédit d’impôt pour stériliser son animal de compagnie rejetée par l’Assemblée

La proposition de crédit d’impôt pour stériliser son animal de compagnie rejetée par l’Assemblée

Publié le 21/10/2016 à 17h21

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "La proposition de crédit d’impôt pour stériliser son animal de compagnie rejetée par l’Assemblée"

Jean-Luc Laurent, député MRC du Val-de-Marne, avait proposé un amendement ayant pour but d’accorder un crédit d’impôt aux propriétaires d’animaux de compagnie désireux de les faire stériliser. L’objectif de cette démarche était d’encourager la pratique afin de lutter contre le problème de surpopulation animale et la saturation des refuges et autres structures d’accueil.

L’amendement présenté par Jean-Luc Laurent, député MRC (Mouvement républicain et citoyen) du Val-de-Marne, a été rejeté ce jeudi par l’Assemblée. La proposition consistait à accorder un crédit d’impôt aux propriétaires d’animaux de compagnie qui souhaitent faire stériliser ces derniers.

A lire aussi : "Faire stériliser son chien"

Pourquoi une telle démarche ? Elle visait à encourager les Français à la stérilisation de leurs compagnons à 4 pattes, notamment les chiens, afin d’atténuer les problématiques liées à la surpopulation animale et de désengorger les structures d’hébergement et de protection des animaux, dont beaucoup ne peuvent plus accepter de nouveaux arrivants car arrivées à la limite de leur capacité d’accueil.

Sur la version en ligne du Dauphiné Libéré, on peut, en effet, découvrir l’explication du député du parti de gauche républicaine : « On compte en France près de 63 millions d’animaux domestiques. Nous sommes également l’un des premiers pays en termes d’abandon d’animaux, les Français sont nombreux à ne pas assumer leurs responsabilités en tant que propriétaires d’animaux ».

Il évoque notamment le coût que représente la stérilisation, pouvant parfois atteindre les 400 euros pour certains chiens. Dépense que bon nombre de familles ne peuvent se permettre de couvrir.

Cet amendement ne verra donc pas le jour, la majorité des députés s’étant prononcée contre celle-ci.

Jean-Luc Laurent (© MAXPPP)

582 partages

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !