La façon dont vous parlez à votre chien influe sur son comportement, "le parler bébé" les remplit de bonnes énergies !

Publié le 29/07/2020 à 18h28

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "La façon dont vous parlez à votre chien influe sur son comportement,

C’est bien connu, nos chiens sont très sensibles aux intonations que nous employons lorsque nous leur parlons. Dans quelle mesure le « parler bébé » influe-t-il sur leur état d’esprit et leur comportement ? Qu’en dit science ?

Quand nous nous adressons aux tout-petits, nous empruntons souvent une petite voix enjouée tout en prononçant des mots simplifiés à l’extrême et faits de syllabes répétées. C’est le « parler bébé ». Or, nous avons aussi tendance à l’utiliser avec nos animaux de compagnie, notamment les chiens.

Des chercheurs français se sont intéressés à ce type de discours lorsqu’il est employé avec nos amis à 4 pattes, comme le rapporte ScienceMag. L’étude menée par Nicolas Mathevon, spécialiste en neuro-éthologie sensorielle à la Faculté des Sciences et Techniques – Université de Lyon-Saint-Etienne, et son équipe, a reposé sur 2 exercices.

Le premier a consisté à enregistrer les voix de 30 femmes pendant qu’elles regardaient la photo d’un chien et prononçaient le texte suivant : « Alors le chien ! Comment ça va le doudou ? C’est qui le bon chien ? Viens ici mon chien ! Ah il est gentil le chien. Ça c’est un gentil chien ! ». Ensuite, elles ont lu le même script face à des humains.

Les chercheurs ont comparé les 2 types d’enregistrements (face au chien et face à l’humain). Sans surprise, ils ont relevé que dans les discours destinés aux chiens (adultes et chiots), les femmes adoptaient des tons aigus et chantants, alors que lorsqu’elles s’adressaient à leurs congénères, ce n’était pas le cas.

Lors de la seconde phase, ils ont fait entendre ces enregistrements à 10 chiots et 10 chiens adultes vivant dans un refuge de New York, et filmé leurs réactions. Ils ont constaté que 9 chiots sur 10 réagissaient fortement, en aboyant, en courant vers le haut-parleur et, parfois, en adoptant cette posture caractéristiques de l’invitation au jeu : l’avant du corps très bas, l’arrière relevé.

A lire aussi : Pris au piège par un loup sauvage, la réaction de ce chien a défié toutes les espérances de son propriétaire ! (vidéo)

Les chiots avaient moins d’entrain lorsqu’on leur faisait écouter les enregistrements audio adressés aux humains. Quant aux chiens adultes, ils ne montraient quasiment aucun intérêt pour ces voix. Les auteurs de l’étude expliquent que les canidés adultes « attendent probablement d’autres signaux de notre part, par exemple gestuels, et/ou ne répondent qu’à des voix familières ». Continuer à leur « parler bébé » relèverait donc davantage de cette tendance que nous avons à les infantiliser et à considérer qu’ils ne peuvent pas nous comprendre facilement.

En revanche, l’étude montre que les chiots sont extrêmement sensibles au « parler bébé » et suggère que ce type de discours pourrait même les aider dans l’apprentissage des mots et donc des ordres et commandes de base.

A propos de l'auteur :

0 partage

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

Articles en relation