"Ils vont l'euthanasier". La candidate des "Marseillais", Maeva Ghennam, en larmes, car contrainte de laisser son chien en France avant de prendre l'avion pour son déménagement à Dubaï

Publié le 03/12/2020 à 12h23

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

Alors qu’elle pensait pouvoir emmener son chien avec elle aux Emirats Arabes Unis, où elle comptait s’établir définitivement, la vedette de téléréalité Maeva Ghennam a finalement dû prendre l’avion sans lui. Autrement, il risquait de lui être confisqué et euthanasié à leur arrivée sur le sol émirati, d’après elle.

C’est en pleurs que Maeva Ghennam a annoncé via Snapchat qu’elle avait été contrainte de se rendre aux Emirats Arabes Unis sans son chien Hermès, rapporte Blasting News.

La jeune femme de 23 ans, qui s’était fait connaître en participant à l’émission de téléréalité « Les Marseillais : Australia » en 2018, risquait de perdre son ami à 4 pattes, un Spitz Nain adopté début 2020, s’il avait été du voyage. C’est ce qu’elle a expliqué dans la vidéo publiée sur l’application mobile.

Ce lundi (30 novembre 2020), Maeva Ghennam s’apprêtait à s’envoler de Marseille vers Paris, puis à destination de Dubaï accompagnée d’Hermès, de son assistant Akram et de 2 amis, à bord d’un avion de la compagnie Air France. Il était tout d’abord question qu’elle s’installe en business class et que son chien et ses 3 proches embarquent en économique, l’animal n’ayant pas été autorisé à voyager en classe affaires.

A Paris, elle a appris qu’Akram ne pouvait pas se rendre aux Emirats en raison d’un problème de passeport, alors que c’est lui qui devait garder Hermès en cabine. L’un de ses amis, Rayan, a accepté de s’en occuper à son tour, mais alors que tout le monde (sauf l’assistant) était installé en attendant le décollage, une hôtesse est venue informer Maeva Ghennam que, en fin de compte, son chien ne pouvait pas prendre l’avion pour le Moyen-Orient.

« S'il va à Dubaï, une fois arrivé mon chien va être euthanasié ! On va le tuer ! », s’est-elle indignée sur Snapchat, en relatant sa mésaventure. Une amie s’est rendue à l’aéroport parisien pour récupérer le quadrupède, mais la jeune femme n’en démord pas : « Ils m'ont pris Hermès ! Depuis tout à l'heure, je suis en pleurs ! Je suis au bout de ma vie... ». Elle en veut autant à la compagnie aérienne française qu’aux autorités émiraties.

A lire aussi : Oublié par ses propriétaires lors d'un déménagement, un chien parcourt 60 kilomètres vers un lieu inconnu afin de les retrouver

A propos de l'auteur :

0 partage

Faites comme Delphine R. de Montpellier, optez pour LE contrat d'assurance adapté à vos besoins. Son Berger Allemand Boss, a été victime d'un accident et son assurance a pris en charge l'intégralité des soins vétérinaires ! N'attendez pas qu'il soit trop tard, faites votre devis personnalisé en ligne, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Delphine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 04/12/20

    "contrainte d'aller s'installer à DUBAI"...comme il est dit sur la fiche ????? elle n'était pas obligée d'y aller !!!! si vraiment, elle aimait son chien, elle serait restée en France !!!!! j'espère du fond du coeur que le chien a bien été récupérée par une amie ???

     Répondre  Signaler


Articles en relation