Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Houdan (78) : Le cadavre d’un chien découvert dans une cuisine

Houdan (78) : Le cadavre d’un chien découvert dans une cuisine

Publié le 29/06/2017 à 10h56

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Houdan (78) : Le cadavre d’un chien découvert dans une cuisine"

L’animal et le domicile avaient été abandonnés par la propriétaire depuis au moins 3 semaines. Le quadrupède n’avait ni eau, ni nourriture et ne disposait d’aucun moyen de sortir de la pièce.

D’après une source proche de l’enquête citée par Le Parisien, les gendarmes qui sont entrés dans l’appartement de Houdan, dans les Yvelines, ont été choqués par ce qu’ils ont vu et senti. En progressant dans le logement après avoir été alertés par des voisins, l’odeur insoutenable qui y régnait ne laissait présager de rien de bon.

Leurs craintes ont été confirmées lorsqu’ils ont réussi à forcer la porte de la cuisine ; le cadavre d’un chien gisait là, contre le mur, la peau sur les os et entouré d’excréments. Une gamelle désespérément vide, aucune trace d’eau ni de nourriture… L’animal était mort de faim et de soif, après une agonie que l’on imagine lente et horrible.

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

Le défunt chien, un Berger de Brie (également appelé Briard) répondant au nom de Wax, n’avait plus reçu la visite de sa maîtresse depuis au moins 3 semaines. Et vu son état, il semblerait que sa propriétaire ne s’en occupait plus correctement depuis bien plus longtemps.

Ambulancière de son état, elle passait le plus clair de son temps chez des connaissances et ne vivait presque plus dans cet appartement. Le sort de Wax ne la préoccupait visiblement plus. Elle aurait ainsi reconnu « ne pas lui avoir donné de nourriture et d'eau pourtant indispensable en cette période de canicule », toujours d’après la source sollicitée par Le Parisien.

La propriétaire de Wax devra comparaître devant le tribunal correctionnel de Versailles le 13 novembre pour acte de cruauté envers un animal. Dans cette triste affaire, l’association Stéphane Lamart pour la défense des droits des animaux s’est portée partie civile.

9460 partages

Faites comme Emilie B. qui a protégé Judy, son jeune Yorkshire, en effectuant, gratuitement et rapidement, une demande de devis personnalisé ! Aujourd'hui, elle ne regrette pas son choix et songe à proposer ce service à ses amis propriétaires de chien.

Si vous aimez votre chien, faites comme Emilie, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 13/07/17

    Nous attendons une peine exemplaire de la part de notre justice . Appliquons la loi du code pénal article 521-1. Il n'y a pas de circonstances atténuantes .

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 10/02/18

    Oui peine exemplaire pour cette Tortionnaire !!!! Très grosse amende 30000€ au bas mot, et une peine de prison de l ordre de 5/10 ans pour maltraitance animale !! !
    C est révoltant, INADMISSIBLE, quand on prend un animal ON L ASSUME !!!

     Répondre  Signaler