Un chien abandonné grelottait de froid et de peur jusqu'à l'arrivée d'un livreur plein de compassion

Victime d’abandon, un chien attendait vainement au bord de la route que ses maîtres reviennent le chercher. Il était tout trempé et transi de froid, et n’avait qu’une couverture comme seul souvenir de sa vie passée. Personne ne s’en est aperçu, hormis un livreur qui passait par là et qui s’est donné pour mission de lui trouver de l’aide.

Illustration : "Un chien abandonné grelottait de froid et de peur jusqu'à l'arrivée d'un livreur plein de compassion"

Mike Sivoli travaille comme livreur. Récemment, alors qu’il assurait des livraisons du côté de Wind Point dans l’Etat du Wisconsin, il avait remarqué une couverture rose étendue au bord de la route.

Il avait trouvé cela surprenant, mais s’était vitre reconcentré sur sa tâche avant repasser par cet endroit et se rendre compte qu’il y avait autre chose. « J’ai vu un chien qui revenait vers la couverture », raconte-t-il à CBS 58. Le canidé avait un bâton dans la gueule. Il n’avait rien d’autre que ces 2 objets pour le rassurer un tant soit peu et lui donner l’impression qu’il lui restait un petit morceau de son passé de chien de famille.

Illustration de l'article : Un chien abandonné grelottait de froid et de peur jusqu'à l'arrivée d'un livreur plein de compassion
Mike Sivoli / Facebook

Le quadrupède était, en effet, manifestement victime d’abandon. Mike Sivoli l’a tout de suite compris et il s’est arrêté pour le réconforter. Il s’est assis pendant 10 à 15 minutes afin de gagner sa confiance. Le chien s’est finalement approché de lui, a reniflé sa main et l’a laissé le caresser. Le pauvre loulou était complètement trempé et grelottait, mais il semblait heureux que quelqu’un lui apporte enfin de l’attention.

Le livreur devait reprendre le travail, mais il a posté un appel à l’aide à son sujet dans un groupe Facebook local. Une dizaine de personnes se sont rendues sur place pour voir ce qu’elles pouvaient faire pour l’animal, mais c’est finalement le frère de Mike Sivoli qui s’est chargé de l’emmener au refuge de la Wisconsin Humane Society à Mount Pleasant, à une poignée de kilomètres de là.

« Une connexion personnelle »

Pris en charge par l’association, le chien a été appelé Berwick. Il a été castré, vacciné, pucé et traité pour une infection respiratoire sans gravité. Plusieurs jours plus tard, constatant que personne n’est venu le réclamer, le refuge l’a placé sur sa liste d’animaux adoptables.

A lire aussi : L'appel déchirant d'une retraitée après avoir dépensé toutes ses économies pour sauver son chien adopté

Mike Sivoli lui a rendu visite à la Wisconsin Humane Society. Leurs retrouvailles ont été très joyeuses. Le livreur tenait à revoir Berwick, car il dit ressentir une « connexion personnelle » avec lui et comprendre la solitude que le chien ressentait et qu’il avait lui-même connue durant son adolescence. Il est aujourd’hui ravi de le voir en sécurité et à l’abri des éléments et du besoin.

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 28/01/24

    Encore un lâche abandon.
    Les animaux ne sont pas des objets !
    Mille mercis à ce livreur !

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 28/01/24

    Quel acte d abandon d'un Lâche !!!!!!!
    Honte à lui.............
    Merci au Glorieux livreur qui a eu le bon réflexe de le sauver
    Toute ma gratitude et mon plus grand Respect

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 28/01/24

    Quand je regarde mon chien dans les yeux, je me demande comment c'est possible de faire une telle chose.
    Bref, merci à ce monsieur

      Répondre   Signaler


  • Image de profil