Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Haute-Loire : un chien de chasse retrouvé mourant dans un sac

Publié le 16/02/2016 à 17h05

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Haute-Loire : un chien de chasse retrouvé mourant dans un sac"

Un chien Gascon croisé Ariégeois prénommé Cyrano a été retrouvé par hasard par des promeneurs, alors qu’il agonisait. Abandonné dans un sac, il est mort avant l’arrivée des pompiers. Alors que les gendarmes privilégient la thèse de l’accident de la route, son propriétaire n’y croit pas du tout et a décidé de porter plainte.

Dimanche dernier, dans l’après-midi, des promeneurs qui s’engageaient sur un chemin menant vers les côtes de la Gagne à Montusclat, dans le département de la Haute-Loire (43), ont été intrigués par un sac plastique qui y avait été abandonné. En inspectant ce dernier, ils ont découvert avec effroi qu’il contenait le corps d’un chien en pleine agonie. A l’arrivée des pompiers, l’animal était malheureusement déjà décédé.

Le chien en question s’appelait Cyrano. Il s’agissait d’un Gascon croisé Ariégeois âgé de 9 ans, appartenant à un chasseur habitant le village de Saint-Marsal, dans la commune voisine de Saint-Julien-Chapteuil.

A lire aussi : "Choisir un chien de chasse"

Prévenus, les gendarmes ont tout d’abord privilégié la piste de l’accident de la route. D’après eux, l’hypothèse la plus probable est que le chien ait été heurté par une voiture et que l’automobiliste l’ait mis dans le sac avant de l’abandonner.

Une thèse à laquelle le propriétaire de Cyrano n’adhère pas du tout. L’animal portant notamment une plaie de 5 centimètres, l’homme ne peut croire que cette blessure ait été provoquée par un véhicule. Il suspecte plutôt un coup de pelle ou de pioche et a porté plainte hier après-midi.

Le Capitolien se souvient, non sans émotion, du matin qui avait précédé le drame, expliquant qu’il avait laissé Cyrano se promener un peu plus longtemps que les autres chiens, car il était son préféré. L’animal s’était alors aventuré hors de la propriété, pour ne plus revenir depuis.

575 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !