Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Grigny (91) : Un chien tué à coups de cutter, son propriétaire blessé à la main

Grigny (91) : Un chien tué à coups de cutter, son propriétaire blessé à la main

Publié le 12/01/2018 à 14h37

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Grigny (91) : Un chien tué à coups de cutter, son propriétaire blessé à la main"

Un jeune homme a été placé en garde à vue, accusé qu’il est d’avoir tué un chien à coups de cutter et d’avoir blessé le maître de ce dernier à la main. Il devrait être déféré aujourd’hui vendredi au tribunal d’Evry.

Comme le rapporte Le Parisien, un chien est mort et son propriétaire blessé après avoir été agressés par le maître d’un autre quadrupède.

Les faits ont eu lieu ce mardi (9 janvier 2017) dans la commune de Grigny (département de l’Essonne). Aux alentours de 21h30, une jeune femme de 20 ans promenait son chien, un American Staffordshire Terrier tenu en laisse, et passait par la rue du Ravin, quand un homme de 25 ans est sorti d’un immeuble avec son chien sans laisse.

A lire aussi : "Nettoyer les yeux de son chien"

Ce dernier, un croisé Boxer / Pitbull, s’est aussitôt jeté sur son congénère et une bagarre a ainsi éclaté entre les 2 quadrupèdes. Ce à quoi le jeune homme a réagi en sortant son cutter pour occasionner plusieurs entailles profondes sur l’autre animal.

La propriétaire de l’Amstaff a ensuite appelé son conjoint pour qu’il intervienne, mais lorsque celui-ci est arrivé, le maître du croisé Boxer / Pitbull a utilisé son cutter pour l’agresser à son tour, le blessant à la main. Après cela, il s’est enfui avec son chien.

L’American Staffordshire Terrier est malheureusement décédé et son maître s’est vu prescrire 15 jours d’incapacité temporaire de travail.

Quant au suspect, il a été identifié et interpellé le lendemain par la police suite à la plainte déposée par le couple au commissariat de Juvisy-sur-Orge. Placé en garde à vue, il doit être déféré aujourd’hui vendredi au tribunal d’Evry, où il devra répondre de « sévices graves ayant entraîné la mort ».

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !