Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Etats-Unis : Le chien d’une famille tué par un policier dans des circonstances floues

Etats-Unis : Le chien d’une famille tué par un policier dans des circonstances floues

Publié le 16/08/2017 à 10h54

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Etats-Unis : Le chien d’une famille tué par un policier dans des circonstances floues"

Le bureau du shérif du comté de Hillsborough, en Floride, a ouvert une enquête après que l’un de ses officiers ait tiré sur le chien d’une famille. L’animal a été abattu en tentant de sauter par-dessus la clôture.

Un officier du bureau du shérif du comté de Hillsborough, dans l’Etat de la Floride (sud-est des Etats-Unis), a fait usage de son arme à feu contre le chien d’une famille dimanche (13 août), d’après News Channel 8.

Les faits se sont déroulés dans la commune d’Apollo Beach et ont été rapportés au média par la maîtresse du quadrupède. Cette dernière se trouvait, ce jour-là, dans le jardin de derrière de sa maison en compagnie de ses chiens et de ses enfants, quand 2 adjoints du shérif du comté de Hillsborough sont passés juste à proximité, car ils devaient intervenir dans une maison voisine abandonnée.

A lire aussi : "Nettoyer les oreilles de son chien"

C’est là que l’un des chiens de la mère de famille, un Berger Australien, s’est mis à aboyer en leur direction. Il a ensuite tenté de sauter par-dessus la clôture, ce à quoi l’un des officiers a réagi en lui tirant dessus à plusieurs reprises. Alors qu’elle ramenait le corps ensanglanté de son chien à la maison, la dame a été interpellée par les propos du policier, qui lui aurait ainsi demandé : « Qu’allez-vous faire du chien ? L’emmener chez le vétérinaire ? ». L’animal était déjà décédé.

Le bureau du shérif du comté de Hillsborough a confirmé qu’un chien avait été abattu par l’un de ses officiers, mais n’aurait pas encore vérifié les dires de la propriétaire. Il a simplement indiqué qu’une enquête avait été ouverte, sans expliquer les circonstances de l’incident.

Véhicule de patrouille du bureau du shérif du comté de Hillsborough (Flickr)

3 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !