Ému par l’hospitalisation de son propriétaire, ce Berger Allemand attend chaque jour son retour au pas de la porte !

Publié le 15/09/2020 à 10h36

Ecrit par Norman Bougé dans la catégorie Emotion

Illustration : "Ému par l’hospitalisation de son propriétaire, ce Berger Allemand attend chaque jour son retour au pas de la porte !"
© Katie Snyder

Lorsque le père de sa maîtresse, auquel elle était extrêmement attachée, a été hospitalisé, la chienne n’a pas caché sa tristesse d’être privée de sa présence. Elle l’a attendu toute la nuit devant la porte de la maison.

Leia est une chienne de race Berger Allemand qui adore sa famille, mais qui n’est pas du genre à faire dans l’excès quand il s’agit de manifester son affection. Très indépendante, sa façon de dire aux siens qu’elle les aime consiste à se coucher près d’eux ou à les attendre derrière la porte des toilettes, comme le raconte sa propriétaire Katie Snyder à The Dodo.

En avril dernier, la jeune femme a dû confier sa chienne à ses parents, mais seulement temporairement. Leia aurait évidemment préféré rester aux côtés de sa maîtresse, mais elle n’était pas mécontente de passer du temps avec ses « grands-parents ». C’est surtout avec le père de Katie Snyder que Leia a tissé des liens privilégiés.

Récemment, ce dernier et sa femme sont sortis célébrer leur 40e anniversaire de mariage. Pendant la soirée, il a été pris d’un malaise, résultat des complications du cancer dont il est atteint. Il a donc était contraint de passer la nuit à l’hôpital, mais il devait être seul. Son épouse ne pouvait pas l’y accompagner en raison des restrictions liées à la Covid-19.

Elle est rentrée à la maison, où Leia, très triste, attendait désespérément le retour du père de Katie Snyder. Sa mère l’a prise en photo pendant qu’elle était assise face à la porte d’entrée, tête baissée.

« Quand elle m’a envoyé cette photo, je me suis immédiatement effondrée en larmes », confie la propriétaire du canidé. « J’ai pu voir à quel point Leia aimait mon père et à quel point il lui manquait », ajoute-t-elle.

Son papa est revenu à la maison le lendemain. Leia était évidemment aux anges en le retrouvant. Elle ne l’a plus quitté d’une semelle.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation