Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Elle pensait s'être fait réveiller par un chien, l'intrus n'en était pas un

Elle pensait s'être fait réveiller par un chien, l'intrus n'en était pas un

Publié le 14/09/2018 à 14h17

Ecrit par Alexandre Dieu

C’était la nuit du dimanche 9 septembre, à Bixby, en Oklahoma. Une femme a été réveillée dans son sommeil par des bruits étranges provenant de sa chambre. Sa surprise a été de taille, lorsqu’elle y a aperçu un « chien ».

À 4 heures du matin, il faisait encore sombre dehors. Bonnie Moriatry a été réveillée par de drôles de bruits. Au début, elle a pensé qu’il s’agissait de son chat et de son schnauzer nain qui étaient en train de jouer. Mais rapidement, elle s’est rendu compte qu’il s’agissait de toute autre chose.

Bonnie a vite compris que ses animaux étaient hors de cause

Le mari de Bonnie était en déplacement professionnel. Elle était donc seule avec ses enfants qui dormaient à l’étage. Soudain, la porte de sa chambre s’est ouverte avec fracas et deux animaux sont entrés dans la pièce.

A lire aussi : "Comment bien choisir son vétérinaire pour chien ?"

Bonnie a aperçu son chat, suivi d’un animal plus gros. Sur l’instant, elle a pensé qu’il s’agissait de son chien, quand tout à coup, un troisième animal est entré dans la chambre ! Il s’agissait de son chien ! Il était figé face à un coin de la pièce et aboyait en fixant l’autre « chien », terrorisé. L’intrus avait visiblement outrepassé ses droits en pénétrant sur le territoire de la famille !

« Et c'est à ce moment-là que j'ai réalisé, mon Dieu, j'ai un coyote coincé dans ma chambre » a témoigné Bonnie aux journalistes de la chaîne locale KOKI.

Bonnie a crié tellement fort, qu’elle a réveillé ses enfants. Ensemble, ils ont réussi à enfermer le coyote dans la pièce et à sortir pour appeler la police.

Sur les lieux, la police a extrait le coyote de la chambre

Trois agents de police ont immobilisé l’animal pour le faire sortir. Une fois à l’extérieur, il s’est précipité dans les bois, en se disant que jamais plus il ne tenterait l’expérience ! Cela étant, personne n’a été blessé par cette intrusion peu fréquente.

Une fois que l’animal sauvage a retrouvé sa liberté et que les émotions s’étaient apaisées, Bonnie s’est demandé comment il avait pu rentrer… Elle s’est aperçue que la porte arrière de la maison était restée ouverte.

« Il s'est juste précipité sur la porte et elle s'est ouverte. »

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !