Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Une jeune femme pense adopter un chien et c'est en réalité un renard !

Une jeune femme pense adopter un chien et c'est en réalité un renard !

Publié le 15/05/2018 à 11h02

Ecrit par Alexandre Dieu

En Chine, une jeune femme croyait avoir adopté un chiot Spitz japonais. En réalité, il s’agissait d’un renard. La différence s’est progressivement faite remarquer. Le renard, en excellente santé, a été cédé à un zoo.

Après un chien qui était finalement un ours noir asiatique, voici une autre histoire chinoise, assez incongrue. Celle d’un canidé qui était finalement…un renard ! Peut-être plus difficile à différencier, c’est vrai.

Mme Wang, une chinoise sans histoire, avait adopté ce qu’elle croyait être un Spitz japonais. Elle est tombée sous le charme de ce petit « chiot » qu’elle a élevé plusieurs mois durant. Mais son apparence se modifiait au fur et à mesure du temps.

A lire aussi : "Adopter un petit chien"

« La fourrure s’est épaissie quand le chien a atteint 3 mois. Son visage est devenu pointu et sa queue a augmenté, de sorte à être plus longue qu’un chien normal. D’autres chiens de compagnie semblaient avoir peur de mon animal », confesse la propriétaire à Animal Channel.

Un renard domestiqué selon un expert

Alors, devant ces interrogations de plus en plus nombreuses, Mme Wang concède à demander l’avis d’un expert au sein du zoo local. Ce dernier est sans appel : « C’est un renard domestiqué. Il porte une odeur bien particulière, qui peut devenir plus forte quand il vieillit. »

En Asie, les petits renards sont souvent vendus en animalerie avec des chiens, ce qui peut faire apparaitre ce genre d’aventure assez singulière. Contrainte, Mme Wang a dû céder son renard au zoo local, afin que ce dernier puisse prendre le plus grand soin de ce compagnon à 4 pattes. Un compagnon qui, après avoir subi une batterie d’examens, a été jugé apte à se mêler aux autres animaux. De toute façon, sa place n’était plus au domicile d’une Mme Wang qui s’est déjà remise en quête d’un chiot. Un vrai, cette fois !

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !